Archives mensuelles : mai 2009

L’ACTUALITE DE JUIN

NOUVEAU: en cliquant sur ce lien du site du CESR (Conseil Economique et Social Régional)  http://www.cesr-ile-de-france.fr/cesr_doc/synthese/synthese08_tran_deplacements.pdf

vous accéderez aux données concernant le PDUIF (Plan de déplacement urbain de l’Ile de France) et aux projets concernant son renouvellement. Il y a là des informations très intéressantes qui nous concernent tous (RER, TVM, circulations douces etc).

Dans Champigny Notre Ville, le mensuel municipal,vous trouverez au mois de juin une tribune libre signée Yves Fuchs consacrée aux Enjeux du Grand Paris. Certes le texte est bref (les tribunes sont limitées à 2400 signes) mais cherche à préciser ce que sont ou pourraient être les évolutions de Paris et de ses banlieues et les enjeux pour notre ville.
Certains m’ont fait part de leur étonnement de voir si rarement une tribune signée de mon nom dans Champigny Notre Ville alors que les groupes représentés au Conseil Municipal (PCF, PS, La Gauche, MoDem, Divers Droite et UMP) disposent d’une tribune mensuelle et utilisent ce droit. Certains ont même insinué que si je ne m’exprimais pas chaque mois c’est que probablement je n’avais rien à dire!!!
La réalité est plus simple. Le règlement intérieur du Conseil Municipal prévoit que les groupes politiques, représentés au sein de ce conseil, disposent d’une tribune mensuelle. Pour former un groupe il faut être deux. Seul élu de la liste Entente Citoyenne je n’ai pu former de groupe et donc bénéficier du droit à une tribune mensuelle. Toutefois une modification (fort heureusement) introduite indique que les élus isolés tête d’une liste aux élections ont droit à 2 tribunes par an. C’est mon cas. Ce droit j’entends bien l’utiliser pleinement car contrairement à ce qu’ont donc prétendu certains j’ai beaucoup de choses à dire.
Yves Fuchs

_____________________________________________________________________

VIDÉO SUR MARNE
Association loi 1901 – 19, rue du monument 94500 Champigny sur Marne – 06 80 44 30 38
video.marne@laposte.net

http://videosurmarne.automasites.net

http://www.dailymotion.com/VIDEO-SUR-MARNE

 

une revue audiovisuelle campinoise

___________

                                                                                    

 

 
VIDÉO SUR MARNE 
 
une revue audiovisuelle campinoise
___________

 

Vous pouvez voir ou revoir

le numéro 18 de VIDEO SUR MARNE

paru en mai 2009

 

en empruntant le DVD

à la médiathèque Jean-Jacques Rousseau

6, place Lenine à Champigny

ou

 
 
 

 

 Campagne pour Orbival

Vérité à Nanterre (Hauts de Seine), erreur à Champigny (Val de Marne) ?

Nanterre et Champigny sont deux communes  de taille assez semblable (84.000 habitants à Nanterre contre 75.000 à Champigny) situées toutes deux sur le RER A et symétriques en gros par rapport au centre parisien. Toutes deux sont depuis fort longtemps des municipalités dirigées par le Parti Communiste Français puisque tant Nanterre que Champigny ont eu des maires communistes depuis la fin de la seconde guerre mondiale, il y a plus de 60 ans.

 Ces deux communes ont un autre point commun leur isolement politique d’un point de vue géographique. Toutes deux sont entourées uniquement par des villes gérées pare la droite.

 Le 6 mai 2009 les maires de Nanterre, Courbevoie, La Garenne Colombes, Puteaux , Rueil Malmaison et Suresnes ce sont réunis, accompagnés de Philippe Chaix, Directeur des opérations d’intérêt national à la Défense de Seine Arche pour initier un travail de réflexion sur l’avenir de leur territoire ( source http://www.lemoniteur.fr)

Car Nanterre a décidé malgré tout de proposer aux villes qui l’entourent (Courbevoie, 69.700 h, Rueil Malmaison, 73.600 h, Puteaux, 40.800 h et Suresnes, 39.700 h), La Garenne Colombes (59.000h)toutes dirigées par la droite (4 maires UMP) de constituer une communauté d’agglomération. Cette communauté regrouperait 367.000 habitants  ce qui est une taille respectable. Diverses commissions intercommunales vont se mettre en place.  » ..A partir de la définition d’axes de travail en commun qui se seont dégagés de cette démarche et qui pourraient concerner par exemple les transports, le logement, le développement économique, les équipements.., des réunions et des visites de ville seront organisées sur les thématiques choisies. Le but est d’aboutir en 2010, à la détermination d’orientations de politique urbaine partagée.  » (source le Moniteur).

Les communes concernées donnent l’impression de vouloir faire vite pour définir le contenu de leur coopération, les conditions de développement de leurs projets.

 Il n’est que temps. Le quotidien Le Monde daté dimanche 17-lundi 18 mai en effet confirme  (page 9) que le gouvernement a bien décidé de pousser à l’achèvement de l’organisation et de la carte des structures intercommunales. Les dates sont précisées par Mme la Ministre de l’Intérieur qui indique : «  Pour l’achever, j’ai fait le choix de l’incitation plutôt que de la contrainte avec une échéance raisonnable d’ici à la fin 2011 ». 2011 c’est tout proche.

 La municipalité de Champigny se refuse pourtant à engager des démarches avec les communes voisines. Lorsque M. Bargero était encore maire et que la question lui était posée il répondait invariablement qu’il était impossible d’envisager un travail commun avec les municipalités de droite qui nous entourent et que cela reviendrait à limiter les libertés de Champigny.

Lorsque la question est posée aujourd’hui la municipalité renvoie à l’ACTEP comme si l’ACTEP (Association des Collectivités Territoriales de l’Est Parisien) pouvait constituer une solution de rechange. Qu’est ce en effet que l’Actep ?  Une association, créée en 2000 et qui regroupait au départ 21 communes de Seine Saint Denis et du Val de Marne, soit 780.000 h. Elle est présidée depuis 2008 par M. Adenot, Maire de Champigny. L’an dernier 4 communes Bondy (54700h), Gournay sur Marne (5500h), Montreuil (90700h) et Noisy le Sec (37300h) représentant 25% de la population ont quitté l’ACTEP. Pourquoi ? Parce que l’ACTEP n’est qu’une association capable de faire des études, de présenter des projets mais n’a pas le statut juridique  lui permettant d’assurer des financements. Si 4 communes aujourd’hui (et combien d’autres demain ?) ont choisi de se retirer de l’ACTEP c’est bien à cause de l’inefficacité de ce type de structure.

L’ACTEP ne peut pas répondre aux besoins de développement de Champigny. Et nous ne pouvons pas rester seuls. Le mythe du petit village gaulois n’est pas d’actualité et son chef M. Adenot ne peut pas jouer les Abraraccourcix, il lui manque la potion magique.

Aujourd’hui 93% des communes de France ont adhéré à un regroupement intercommunal. L’état veut accélérer l’achèvement de la création des intercommunalités, notamment en Ile de France.

Champigny, structurellement pauvre et où la taxe professionnelle rapporte peu ne peut pas rester isolé.

Il est grand temps de parler transport, développement économique avec nos voisins et de monter à plusieurs des projets de développement financés par un produit de taxe professionnelle mutualisé.

 La création d’une intercommunalité est aussi une façon claire de faire entendre, à travers les élus municipaux, les attentes et les souhaits des citoyens, et de s’opposer aux préférences clairement indiquées dans le rapport Balladur de regroupements très centralisés dirigées autoritairement  d’en haut où aucune attention ne serait apportée à l’expression des citoyens.

Le Marché du dimanche, premières impressions

Le marché du dimanche matin a été inauguré avec pub[1] et pompe le 19 avril dernier.

L’expérience est donc récente et on ne pourra vraiment tirer des leçons de cette décision de la municipalité de créer un marché le dimanche matin Place Lénine que d’ici 6 mois ou un an. Les habitudes mettent du temps à s’établir, certains commerçants restent encore dans l’expectative et il est trop tôt pour savoir si les promesses faites par la municipalité aux riverains pour assurer le maintien de leur tranquillité du dimanche matin seront réellement tenues et si les mesures adoptées seront efficaces.

Toutefois après 4 dimanches il est possible de relever ce qui est positif et ce qui ne va pas

Le positif : Depuis plusieurs années nous avons parlé du besoin réel d’un marché ouvert en dehors des heures de travail pour permettre à ceux qui travaillent en dehors de Champigny de faire des courses..

Nous avons toutefois  dit nos réticences sur la façon dont le dimanche a été choisi, par décision d’en haut, sans étudier les autres options possibles (marché du soir ou marché du samedi) ni sans consulter les campinois sur leurs attentes et leurs propositions.

En discutant avec ceux que nous avons rencontré sur le marché on recueille une majorité d’opinions positives sur le fait de pouvoir enfin faire ses courses sur un marché ouvert en dehors des heures de travail.

Ceux qui viennent à ce marché, pour l’essentiel, ne sont pas ceux qui fréquentent les marchés du mardi et du vendredi. C’est donc quelque chose d’éminemment  positif.

De plus l’existence de ce marché, la circulation de ceux qui y vont ou en viennent donne de l’animation et un air plus gai au centre Ville.

Le moins bon : On reste dans une structure où les commerces de bouche sont nettement minoritaires avec une majorité de commerces proposant de l’habillement des gadgets etc. Les commerces de légume sont en nombre suffisant  et bien achalandés mais il n’y a que 2 boucheries (une hallal et une « classique ») un tripier, un volailler, 2 poissonniers et il n’y a aucun charcutier, aucun fromager ni aucun approvisionnement bio.

Le mauvais : On ne s’est pas donné la peine de réfléchir sur une possible réorganisation du marché. Les commerces de fripes et de divers restent imbriqués avec ceux du commerce de bouche alors que depuis longtemps les clients habituels de ce marché du centre demandent une séparation.

L’espace entre les rangées de stands reste étroit. La circulation est difficile surtout pour les poussettes et les caddys. Il y a moins de commerces, il existe des espaces non occupés n’est-il donc pas possible d’aérer un peu ce marché, de permettre une meilleure présentation des étals, une meilleure circulation ? L’attractivité du marché serait accrue et l’activité commerçante y gagnerait à coup sur.

[1] Un gros effort publicitaire a été consenti pour lancer ce marché du dimanche au Centre Ville, on regrette que des efforts comparables n’aient pas été faits pour mieux faire connaître les marchés en difficulté comme Stalingrad, République et Coeuilly.

ACTUALITES DE MAI: Vidéomarne, Les Amis du Monde Diplomatique, Débat du Forum politique Nogentais sur les Elections Européennes

VIDEO SUR MARNE
06 80 44 30 38
                                                                                    

 

 
VIDÉO SUR MARNE
Association loi 1901 19, rue du monument 94500 Champigny sur Marne 06 80 44 30 38
video.marne@laposte.net
 
une revue audiovisuelle campinoise
___________

Projection du numéro 18

MARDI 12 MAI 2009 à 20h30

 
SOMMAIRE DU NUMÉRO 18
 
Apprendre le français
à l’atelier socio-linguistique de l’office des migrants
 
Paris le 29 janvier 2009 et
Champigny le 19 mars 2009
mobilisations contre la politique du gouvernement
 

Nous pourrons en discuter après la projection

AU TAPAS CLUB
28, avenue du Général de Gaulle à Champigny sur Marne
Tel : 01 48 83 65 73
 
majoration des consommations de 1€
 

__________________________________________________________________________

 

VAL DE MARNE. Maison du Citoyen et de la Vie Associative, 16, rue du Révérend Père Aubry, à Fontenay-sous-Bois. Rencontre-débats à 20 h 30 :

le mardi 12 mai , avec Anne Cécile Robert autour de son article « Et la crise sociale a rattrapé le parlement Européen »

et le mardi 19 mai , avec Philippe Rekacewicz autour de son article « L’œil, la terre et le cartographe » et présentation de l’Atlas du Diplo.

 

http://www.amis.monde-diplomatique.fr/rubrique54.html

 

 PROCHAIN DEBAT DU FORUM POLITIQUE NOGENTAIS :

 

lundi 11 mai à 20h30

à la salle Charles de Gaulle à Nogent-sur-Marne (70, rue Ch. de Gaulle) plan d’accès : cliquer ICI

 

Débat entre candidats aux élections européennes : « l’Europe face aux crises »

Quelle stratégie défend chaque liste :

– face à la crise financière et économique (plans de relance, harmonisation sociale et fiscale,…)

– face aux crises internationales (conflits aux frontières de l’Union, crises au Proche et au Moyen-Orient, prolifération nucléaire,…)

– face à la crise écologique

Quel type de gouvernance (action inter gouvernementale, souverainisme, fédéralisme, protectionnisme européen,…) ?

 

Marie-Anne Kraft  http://europe.lesdemocrates.fr/presentation-de-marie-anne-kraft/

liste MoDem en Ile-de-France, vice-pdte du MoDem 94

 

Omar Slaouti  http://www.radio-rouge.org/index.php/2009/03/28/795-omar-slaouti-sur-lci

tête de liste Ile-de-France du Nouveau Parti Anticapitaliste (O. Besancenot), enseignant

 

Laurent Wauquiez  http://www.wauquiez.net/index.php?page=laurent_wauquiez

secrétaire d’État à l’Emploi (UMP)

   

un(e) représentant(e) de la liste Europe-Ecologie   http://www.europeecologie.fr/

 

un(e) représentant(e) de la liste PS   http://www.changerleurope.fr/