Archives mensuelles : septembre 2014

La droite est myope….

Dans Champigny Notre Ville de septembre, une phrase dans la tribune de Mme Silva de Amorin, conseillère municipale d’opposition (groupe Champigny Alternance, Union de la Droite, du Centre et des Indépendants) est significative de la difficulté pour la droite de comprendre que des choses sont en train de changer à Champigny. Mme Silva de Amorin écrit à la fin de sa tribune consacrée à la critique des conditions d’application des nouveaux rythmes scolaires à Champigny : « cette majorité divisée qui passe son temps à se déchirer sur les projets locaux comme les sujets nationaux » (fin de citation).
Cette phrase montre que la Droite n’a pas compris les changements en cours. Elle n’en saisit pas la portée.
Une réalité commence à s’imposer à Champigny, celle d’une gauche réellement plurielle, unie sur un programme, mais s’exprimant à plusieurs voix, discutant ouvertement de ses différents points de vue. Cette diversité est une richesse. Ainsi le débat et la réflexion iront plus loin et la ville y gagnera.
C’est parce que ce changement a été acté dans les discussions d’entre deux tours que nous à Forum, en association et en accord avec le groupe de Champigny d’Europe Ecologie Les Verts avons décidé de fusionner notre liste avec celle de M. Adenot pour le second tour.
Six mois après le scrutin la mise en place de bureaux des conseils de quartier composés d’élus et de représentants du quartier constitue un premier changement. Jusqu’à présent ces bureaux ne comptaient que des élus et des représentants de l’administration, l’ordre du jour des réunions était fixé à la mairie. Le fait que ces bureaux soient désormais maitres de leur ordre du jour, et disposent d’un budget, est une première mesure mais importante qui doit donner aux citoyens le sentiment que les choses avancent et qu’il vaut la peine de s’impliquer dans la vie du quartier, de la ville. Nous allons continuer à agir pour que la vie locale profite d’une plus large participation des citoyens, avec une plus grande possibilité d’expression, par une politique de démocratie participative, pour une meilleure prise en compte des impératifs environnementaux, du renouvellement de l’urbanisme, de l’amélioration des déplacements.
La droite visiblement n’a pas su voir ce changement en train de se faire. Elle ne comprend pas que la gauche à Champigny est plurielle et ne peut pas imaginer que cette diversité est une richesse. Comme elle en reste au vieux schème archaïque de blocs monolithiques avec des disciplines quasi militaires elle confond diversité et divisions. Non merci ce n’est pas ainsi que nous envisageons la politique.
Il va falloir que la droite change de lunettes.