2024-2027-2030 le Métro Express en 3 dates et un gros souci pour Champigny

 

Jeudi 22 février au matin M. Edouard Philippe, Premier Ministre a donné des indications sur les intentions du gouvernement en ce qui concerne le projet du Grand Métro Express (200km de voies nouvelles, pour la quasi-totalité en souterrain, des circulations favorisées de banlieues à banlieues, des interconnexions avec les radiales qui pénètrent et sortent de Paris). Ce projet a le mérite de poser le problème du déplacement au quotidien en terme d’alternative crédible à l’automobile, en terme de rapidité de déplacement et d’amélioration du confort des usagers. On ne peut qu’y être favorable.

Qu’a dit le Premier Ministre ?

Il a rappelé l’importance du projet : « plus grand  nœud de trafic en Europe » et souligné le fait que ce projet était nécessaire « pour améliorer la situation dans une région devenue à l’étroit dans ses infrastructures ». Il a ajouté : » on a beaucoup promis en ce domaine, mais je ne suis pas sur qu’on ait toujours dit la vérité. Le Président de la République a décidé la reprise en main du projet dans un langage de vérité ».

Et le Premier Ministre a cité la liste des difficultés concrètes apparues

Contraintes techniques          

Il a fallu 9 ans pour construire 9km de nouvelle ligne sur la ligne 14 soit 1kmpar an. Dans le projet de grand métro express il faut construire 200 km en 20 ans soit 10km par an= changement d’échelle ; De plus le nouveau métro doit être creusé à 30-40m de profondeur, localement 50m, c’est un domaine où les contraintes géotechniques sont lourdes.

Contraintes de ressources humaines

On estime a dit le Premier Ministre qu’il faudra former 15.000 femmes et hommes pour ce chantier gigantesque, les équipes existantes sont déjà mobilisées. On craint la « surchauffe » dans le secteur des Travaux Publics.

Conséquences financières les contraintes en questions ont des répercussions en termes de délais et de coût. Les prévisions initiales sont largement dépassées puisque les estimations actuelles font état d’un coût prévisionnel de 35 milliards d’euros.

En conséquence M. Edouard Philippe a confirmé

  • L’engagement du gouvernement de réaliser la totalité du projet à l’horizon 2030
  • Sa volonté d’obtenir une réduction du coût de 10%. Les équipes de la SGP y travaillent et une mission spéciale sous la direction de M. Gilles Carrez. est chargé de faire des propositions au gouvernement sur le financement du projet. Ces propositions seront intégrées à la loi de finances.
  • Le Premier Ministre a fixé 3 dates butoir pour la mise en service des différents éléments du Grand Métro Express 2024-2027-2030.

Une certaine satisfaction égoïste pour Champigny mais en même temps un gros souci

On s’en doutait la priorité sera donnée aux lignes dont la réalisation est absolument nécessaire pour la bonne tenue des Jeux Olympiques de Paris en 2024 : les lignes 14 sud et nord, le tronçon commun 15-17 jusqu’à son interconnexion avec le RER B au Bourget, la ligne 16 jusqu’ Clichy Montfermeil.

La ligne 15 sud, celle où les chantiers sont déjà avancées, prévue d’abord pour 2020, puis 2022 sera elle aussi réalisée pour 2024. Cela nous concerne puisque cela signifie l’ouverture de la gare Champigny Centre et de la gare dite des Trois Communes ou BVC (pour Bry Villiers Champigny).

On ne peut qu’en être satisfait puisque cela signifie la possibilité de voyager plus facilement vers la Banlieue Sud sans avoir à passer par la station du Chatelet. C’est important en termes de temps de trajet vers des lieux aussi importants que Créteil (préfecture, services du département, hôpitaux, université) que Vitry (Mac Val) , Orly (aéroport et bassin d’emploi) etc.

En même temps les annonces du Premier Ministre contiennent un élément désastreux pour Champigny. Il s’agit de l’interconnexion entre la ligne 15 Sud circulaire qui va de Noisy au Pont de Sèvres et la pénétrante EOLE qui  doit être prolongée vers l’ouest (La Défense puis Mantes)

Le Premier Ministre a clairement dit que le budget initial était déjà dépassé de 10 milliards d’euros (selon les estimation de la Cour des Comptes) alors que le financement de 4 gares d’interconnexion n’est pas prévu et que pour 3 d’entre elles les études ne sont pas encore commencées. Parmi celles-ci la gare dite des 3 communes, intersection d’Eole et de la 15 sud (face à Bricomarché).

Le retard prévisible de cette interconnexion constitue une vraie catastrophe pour Champigny

Le projet prévoyait de renforcer la radiale constituée par Eole par la création d’une ligne P vers Provins et par le prolongement d’Eole vers l’Ouest au-delà de son terminus actuel (Haussmann-St Lazare vers La Défense et Mantes). L’interconnexion avec une circulaire majeure de desserte des banlieues Sud-Est, Sud et Sud-Ouest faisait de cette gare des 3 Communes un centre stratégique des déplacements pour l’est de la métropole et de la région Ile de France. L’interconnexion visait de plus à diminuer la charge supportée par le RER A (la ligne la plus fréquentée d’Europe) et l’interconnexion des lignes A et B au Chatelet.

L’importance de cette interconnexion avait été comprise par les acteurs politiques locaux  qu’il s’agisse de la commune de Champigny, du Conseil Départemental du val de Marne et bien sur du CDT (Contrat de Développement Territorial)  qui regroupe Bry, Villiers et Champigny.

En témoignent les différentes mesures adoptées récemment :

  • projet de remodelage du réseau bus soumis au STIF (devenu IDFMobilités)
  • construction à l’initiative du département d’une plateforme (ALTIVAL) de circulation des différentes lignes de bus desservant la gare des 3 communes à partir des hauts de Champigny (Coeuilly et les grands ensembles des Mordacs et de Bois l’Abbé) mais aussi de puis le Plateau Briard (Plessis, Chenevières, Ormesson etc.).

Les études prévisionnelles attribuaient pour la gare SNCF un échange de voyageurs quotidien avec la ligne 15 sud de 7300 voyageurs/ jour dont 2800 en provenance de la seule ligne P.

Que vont faire ces voyageurs ? Ils vont opter pour la voiture et se rabattre sur des gares de la banlieue est et plus précisément, on peut le craindre vers la gare de Champigny Centre (ligne 15 sud) et de Champigny Saint Maur (ligne A du RER) saturant le réseau routier et aiguisant les difficultés du stationnement dans le centre de Champigny.ampigny.

Actuellement la gare de Bry-Villiers-Champigny pourrait paraitre implantée au cœur de nulle part mais en réalité cette zone de l’ancienne VDO (dont 16ha sur le territoire de Champigny) est pleine de promesses. Qui ne voit que cette gare d’interconnexion, la proximité de l’autoroute A4, font de cette zone à structurer autour de la VDO une zone de développement potentiel, en particulier économique, de premier plan ? L’avenir de notre ville, son activité économique, son attractivité en termes de création d’emplois  tout cela dépend de la réalisation rapide de cette interconnexion. Pour  nos voisins de Bry et de Villiers l’enjeu est le même.

Une action urgente est nécessaire. Elle doit se faire en direction de Mme Borne, ministre des transports, de M. Pépy, directeur de la SNCF pour que les crédits des études soient débloqués immédiatement et que l’interconnexion soit réalisée à l’arrivée du Grand Metro express en 2024. On ne comprendrait pas que les maires de Champigny, de Bry, de Villiers, les élus ne s’engagent pas ensemble dans cette démarche ils auront l’appui de tous les habitants de leurs communes et celui de beaucoup de banlieusards bien au-delà des limites de leurs communes

Le report sine de l’ interconnexion serait catastrophique en termes de maîtrise des déplacements, de développement économique du secteur, de limitation des facteurs de pollution.

7 réflexions au sujet de « 2024-2027-2030 le Métro Express en 3 dates et un gros souci pour Champigny »

  1. Julien

    La Ministre des Transports est Mme Borne, et non Borde.
    Je ne vois pas le problème pour Champigny, il n’y aura pas de report sur la route car le Maire M Adenot a dit qu’il ferait tout pour qu’il n’y en ait pas, notamment avec une remise à plat du stationnement, la suppression de places de parkings et surtout pas de parking relais !
    Donc où iront se garer les usagers dont vous parlez?

    Il est normal de faire des économies et donc d’étendre le calendrier, quand on voit toutes les fêtes payées par la SGP sur le dos des citoyens, faut pas abuser, 250 000 la fête pour l’arrivée du tunnelier à Champigny c’est trop, le Premier Ministre a bien fait de la supprimer.

    Pour moi, il n’y a aucun soucis à avoir, les gens feront comme maintenant, ils prendront leurs transports en communs existants.
    Peu de gens ont acheté en se disant « dans 15 ans, hors retard, il y aura le Grand Paris », je n’ai pas acheté à Champigny car le Grand Paris devait être là en 2022, j’ai acheté car je n’avais pas les moyens de le faire à St-Maur.
    J’ai acheté ici car j’attendais le TVM Est, que l’on ne verra jamais, malheureusement.

    Vous parlez des bus, ben on n’en parle pas beaucoup ici.
    On n’a jamais eu de bilan de l’action des assises des transports en 2016 ! ! ! Quelles sont les actions?

    106 :
    Enfin, et merci la RATP, qui après avoir déshabillé la ligne 106 pour habiller les 108/110 à la demande de la Mairie, vient de remettre des conducteurs en Déc 2017, on a donc plus de bus, 90 passages en plus par semaine, c’est peu, mais au moins le soir après 20h on n’attend plus 25 minutes un bus.

    L’interconnexion GPE/RER E :
    Elle n’a jamais été prise en compte, les études ont mis des années à être financées, et cette gare est prévue pour 2027, là où la 15 devait ouvrir en 2022. M Valls nous l’avait promis pour 2024 mais il avait rectifié quelques mois plus tard cette date.

    SGP :
    Manque de personnel, j’ai du mal à le croire même si je suis au courant de cela.
    Car pour le prolongement de la E à l’Ouest, l’équipe dédiée SNCF/RATP est de plus de 200 personnes.
    L’Etat aurait donc une mauvaise vision stratégique? Non, je n’ose croire cela.
    Tout le monde savait que la sGP était dépassée, 200 personnes pour des contrats de plus de 4 mds rien que pour le BTP de la 15 sud, dès le début les experts ferroviaires criaient au scandale, c’était en 2012…

    Ligne P :
    Elle va déjà à Provins actuellement, mais elle sera électrifiée pour 2024.

    Moi ce qui m’inquiète pour champigny, c’est juste le PLU, trop de nouveaux habitants, pas de nouvelles écoles.

    Ecole S. Veil
    Ecole dépassée et mensonge du maire, qui disait dans les PV de CM que cette école allait ramener le nombre d’élèves de 32 à 24 par classe pour l’école mater Denis, mais au final, Denis aura 30 élèves en mater par classe en sept 2018 car on ferme des classes pour les mettre à Veil, on supprime des postes pour une autre école, merci !

    Répondre
    1. Yves Alain Fuchs Auteur de l’article

      Quand vous écrivez, à propos du retard sine die de l’interconnexion ligne 15 SUD et EOLE à la gare des Trois communes : je ne vois pas le problème sur Champigny, vous faites preuve d’un manque absolu de discernement. Il n’y aura pas de parking auprès des gares du grand métro express. Cela est voulu ainsi. M. Adenot avait raison de le dire et toute la stratégie proposée a été celle du rabattement vers les gares par les transports en commun. Le STIF a proposé un nouveau schéma de lignes bus, le Conseil du Département s’est engagé à travers le financement du projet ALTIVAL à proposer un accès facilité à cette gare d’interconnexion pour les habitants du haut de Champigny mais aussi pour tous ceux des communes du Plateau Briard (Chennevières, Ormesson, la Queue en Brie etc.).
      La gare de Champigny Centre est conçue POUR Champigny. Elle accueillera d’abord les habitants du centre de la ville. On estime que son influence se fera surtout sentir dans un rayon de 800 m (10 minutes à pied) et du fait du rabattement par de nouvelles lignes de bus elle jouera un rçole positif pour ceux qui habitent le Maroc, la Fourchette etc.. L’absence d’interconnexion à la gare des trois communes (Bry Villiers Champigny) diminuera l’efficacité du rabattement par bus et d’Altival. Les gens chercheront à gagner Champigny Centre. Il y aura une compétition entre les résidents du centre de Champigny et ces voyageurs venant prendre le métro pour les places de parking disponibles, d’où des conflits. Il faut rappeler que Champigny est la seule commune du secteur à s’interdire le stationnement payant.
      Votre cynisme est stupéfiant. Vous écrivez : « Pour moi, il n’y a aucun soucis à avoir, les gens feront comme maintenant, ils prendront leurs transports en communs existants. » Vous ne les prenez sans doute pas assez souvent car sinon vous en parleriez autrement. Connaissez-vous les galères à répétition sur le RER A ?
      Vous demandez ce qu’il est advenu des discussions de la consultation sur les déplacements (Assises des Transports) ?
      Des efforts ont été faits pour les circulations actives (piétons, vélos) avec l’extension du réseau cyclable, la mise en double sens cyclable de nombreuses rues de Coeuilly, du Maroc, du Plant, l’aménagement de trottoirs, la meilleure signalisation de groupes scolaires (Maurice Denis), la régulation de la circulation à côté du centre scolaire Politzer (rue Georges et Marcel Sembat et rue Thiers).
      Vous vous félicitez de l’augmentation de la fréquence des passages sur la ligne 108/110 mais vous oubliez que les fréquences ont aussi augmenté sur la ligne 306.
      Suite aux interventions des usagers, de la mairie et du Conseil Départemental la ligne 201 a vu son terminus reporté de la gare de Joinville au Château de Vincennes.
      Il reste des problèmes. C’est évident mais à ne voir que ce qui manque on en oublie ce qui va mieux.
      A Forum nous ne nourrissons pas d’autosatisfaction. Tout ne va pas bien. Vous évoquez le TVM. Nous avons toujours affirmé notre volonté que ce tronçon Est du Trans Val de Marne de Saint Maur à Noisy soit réalisé. C’est un complément du réseau métro et nous regrettons que dans ce domaine la municipalité et le Conseil Départemental n’ait pas été suffisamment combatifs face au blocage imposé par la municipalité de Saint Maur et une brochette d’élus campinois plus soucieux de faire obstruction à la municipalité en place que de tenir compte de l’intérêt commun.

      Répondre
  2. Julien

    Je prends tous les jours le RER E, et deux fois par semaine la A.
    De plus, je travaille pour une de ces deux Grandes Entreprises d’Etat de transports en commun. Donc les galères sur ces deux lignes je connais bien.
    Je prends aussi tous les jours le 106 (quand il est à l’heure, enfin quand son retard n’excède pas 11minutes ce qui arrive fréquemment).
    Les 108/110 sont biens plus réguliers, pourquoi?
    Je ne me déplace qu’en transports en commun !
    Et à pied, mais là, à Champigny je ne vois aucune amélioration pour ce mode de transport, encore hier en traversant avec ma petite sur un passage piéton bonhomme vert, feu rouge, un automobiliste qui grillait le feu à manquer de nous écraser, c’est mon lot quotidien.
    Et je ne parle pas des stops grillés à gogo dans la rue Orhesser !
    Et je ne parle du reste, je l’ai déjà assez dit.
    Et je ne parle pas des absurdités, où certains trottoirs sont interdits aux piétons dans un sens, mais pas dans l’autre??? ! ! ! Cherchez l’erreur.

    Champigny passera au stationnement payant, c’est inévitable. De plus, vouloir circuler en automobile à Champigny c’est du suicide, déjà car les incivilités routières y sont fortes (cf déclaration de M FAVIER en 2015 dans le mag du VDM), mais les bouchons énormes.
    Quoiqu’il arrive des gens viendront prendre le GPE à Champigny centre.

    Ce qui est dangereux, est qu’Altival arriverait en 2024, comme le GPE, mais la gare des 3 communes SNCF (RER E) en 2027, là ça sera dommage, mais les gens pourront toujours prendre la ligne 15 à cet endroit, où le RER E à Villiers en marchant un peu (800m), donc pour moi le rabattement vers Champigny Centre ne se fera pas.

    Pour Champigny Centre, encore une fois on loupe tout, on parle de nouvelles lignes de bus qui seront engluées dans les bouchons.
    D’ailleurs la gare de Champigny Centre ne sera pas équipée d’une gare routière, les arrêts de bus ne sont pas (pour le moment) devant la gare.
    Il aurait fallu des bus en sites propres sur l’avenue Salengro, et dans la rue du cimetière, une mise à sens unique avec site propre pour faire passer un bus en provenance du Tremblay et du quartier des Boullereaux.
    Pour le moment, personne (pourquoi) n’a diffusé les futures lignes de bus qui circuleront à Champigny avec le GPE, pourquoi?? On sait où sera la gare, les Assises des Transports de la ville ont été faites aussi pour ça, donc quand seront publiées les nouvelles lignes de bus pour l’arrivée du GPE?

    Vous dites que des choses vont mieux à Champigny en termes de transports?
    De mon côté, en les utilisant tous les jours (pieds, bus, vélo), ça ne cesse de se dégrader, d’où le fait que je veuille quitter cette ville après 6 ans passés en enfer.

    Répondre
    1. Yves Alain Fuchs Auteur de l’article

      Je ne vais pas contester vos dires sur les risques d’accident dans les rues de Champigny; parfois piéton, parfois cycliste et même parfois automobiliste je reconnais qu’il y a un problème de sécurité. Il y a beaucoup à faire pour éduquer certains, sanctionner d’autres. 10% de « malfaisants » (pas plus mais rarement moins)parmi les motorisés suffisent à semer le danger.
      Pour répondre à votre question sur le futur réseau de bus il n’a pas encore été rendu public car il fait l’objet d’échanges entre l’ex-STIF et la municipalité et rien n’est encore définitif mais il sera en son temps soumis aux Campinois.

      Répondre
  3. Julien

    Je suis étonné que personne ne se plaigne des travaux du GPE avenue Salengro, qui depuis quelques jours se prolongent après 20h00 le soir, et commencent avant 7h00 le matin.
    Pourtant la Mairie n’en parle pas, la presse non plus (à contrario elle en parle pour d’autres villes), la maison du GPE n’est pas au courant…

    Répondre
    1. Yves Alain Fuchs Auteur de l’article

      Les travaux sur les ouvrages de l’avenue Salengro sont autorisés, par arrêté dérogatoire établi par la ville au mois de janvier, de 6h à 22h tous les jours sauf le dimanche, avec le samedi seulement des travaux d’entretien.
      Toutefois, pour réaliser certains grands panneaux de paroi moulée, nécessitant le coulage de plus de 500 m3 de béton en une fois (soit près de 80 camions toupies), ces horaires peuvent être étendus à toute la nuit, seulement si la demande d’arrêté spécifique a été faite auprès de la ville, au moins trois jours à l’avance. Les riverains sont informés par flyers, journal municipal, site de la ville et animateur de proximité

      Une demande a été formulée pour des travaux de nuit pour réaliser un grand panneau, pour la semaine 15, le jour exact sera précisé au moins 72 heures à l’avance, afin qu’une information soit faite aux habitants, par voie de tracts distribués dans les boites à lettre dans un rayon de 300 m autour du chantier , mais également dans la presse municipale ( site web et panneaux d’affichage électronique ).
      Malgré ce cadre réglementaire très précis, un dépassement des horaires (au-delà de 22 h) a été signalé par les riverains, dû aux « fondeurs » de l’entreprise italienne du groupement EIFFAGE qui a voulu terminer un coulage… La mairie a protesté auprès du groupement, et menacé de retirer l’arrêté dérogatoire.
      La Mairie a la volonté de contrôler et d’obtenir un total respect des horaires mais on est jamais à l’abri d’un dérapage. Le signalement par les riverains de dépassement d’horaires, s’il est de bonne foi, permet d’agir auprès du maître d’ouvrage pour obtenir un strict respect des horaires convenus.

      Répondre
  4. Julien

    C’est officiel depuis plus d’une semaine, la ligne 15 Sud sera réalisée après la JO, voire début 2025 ; priorité est donné à la 16 et à la 14 Sud pour rejoindre Orly.
    Il allait de soit que le Gvnmt n’allait pas prioriser la 15 Sud dans la Val de Marne qui ne dessert aucun site des JO vu qu’il n’y a rien dans le 94…
    Ce qui est marrant c’est que les Elus Campinois de la majorité annoncent toujours l’ouverture de la ligne pour 3-4 ans… (Cf l’article du Parisien sur Polangis).
    2025, c’est dans 7 ans.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.