Quand les rats rient….

 

Des riverains de la rue de l’Eglise, de la promenade Pissaro, des promeneurs se sont émus de la prolifération récente des rats dans ce quartier et de leurs ébats sur l’ile de l’Abreuvoir.

Pourquoi un tel développement de la population de rongeurs ? A quand des mesures de dératisation ?

La chose est complexe semble-t-il. Depuis l’entrée en vigueur de la loi NOTRe du 7 aout 2015 la compétence Eau et Assainissement Collectif a été retirée aux communes. A ce titre la lutte contre les rats dans les égouts relève désormais du territoire Paris Est Marne et Bois qui regroupe avec Champigny les communes de Bry sur Marne,  Charenton le Pont, Fontenay-sous-Bois, Joinville le Pont, Le Perreux, Maisons Alfort, Nogent sur Marne, Saint Mandé, Saint Maur des Fossés, Saint Maurice, Villiers sur Marne, Vincennes.

La lutte contre les rats sur les berges de la Marne continue pour sa part de relever de la compétence des communes concernées, Saint Maur sur la rive droite, Champigny sur la rive gauche.

L’Ile de l’Abreuvoir elle appartient au département. Ce sont donc les services techniques du conseil départemental qui peuvent mener des actions de dératisation sur l’ile.

Pour être efficace la lutte contre la prolifération des rats doit être menée dans les différents espaces de vie des rongeurs (égouts, berges et iles). L’existence d’un complexe « mille feuilles » administratif (commune, ETP, département) gêne évidemment la coordination des actions de dératisation ;

Et les rats en profitent….

Une réflexion au sujet de « Quand les rats rient…. »

  1. gérard mathieu

    Un dossier kafkaïen. J’ai eu la même réponse de la Mairie ! Et ai finalement appelé l’ETP … très difficile à joindre … et à motiver.
    Problème :
    Un rat est-il domicilié dans notre égout et ne fait-il qu’une excursion Promenade Camille Pissarro ?
    Ou au contraire réside-t-il sur celle-ci ?
    A moins qu’il n’ait son habitation principale île de l’Abreuvoir ?
    Mais dans quelle partie ? Celle appartenant au département ?
    Ou celle, fort délaissée, appartenant paraît-il à la ville de St Maur ?
    4 possibilités. C’est cornélien.
    Peut-être faudrait-il organiser un sondage. Un sondage parmi les rats.

    Je plaisante mais on touche ici l’inadéquation de l’organisation actuelle.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.