On a volé Arthur de Musselburgh

Il n’était pas très grand, 1m 10 mais il avait fière allure sur le trottoir près de l’école maternelle Jeanne Vacher, rue de Musselburgh.

Arthur était une des figurines placées à proximité des écoles de la ville pour rappeler aux automobilistes parfois trop pressé les règles de prudence à observer à proximité des écoles .

Arthur avait été mis en place en février 2016

Arthur « de Musselburgh » n’était  pas la seule figurine de ce type présent près des écoles de la ville. Il y a des Arthurs aussi à Eugénie Cotton, à Jacques Denis etc mais Arthur « de Musselbugh » était le premier . Il avait été mis en place en 2016 à  l’initiative du Conseil de Quartier Centre Ville Musselburgh .

Il était encore là à la rentrée mais 15 jours plus Tard il ne restait plus trace de lui…

Ce ciment sur le trottoir est la seule trace qui reste d’Arthur..

Il sera remplacé bien sur mais la question reste posée: pourquoi a-t-on volé Arthur ?

4 réflexions au sujet de « On a volé Arthur de Musselburgh »

  1. Julien

    Sans doute car il ne servait à rien.
    La police serait bien plus utile pour sanctionner ceux qui grillent les feux et les parents stationnés en double-file devant une place de stationnement libre.

    Répondre
    1. Yves Alain Fuchs Auteur de l’article

      Ce n’est pas l’avis des enseignants ni des parents d’élèves…et ceci n’excuse pas les trop nombreuses personnes qui stationnent de façon abusive devant les écoles; Pourquoi emmener les enfants à l’école en automobile? C’est un non sens

      Répondre
    1. Yves Alain Fuchs Auteur de l’article

      Ca c’est vraiment une réponse gag
      D »abord il n’est pas prouvé que ce soit moins dangereux. Les enfants qui descendent de voiture devant les écoles, très sont souvent en situation de danger dans des zones étroites encombrés d’autres véhicules Il y a déjà eu des incidents et des accidents. Peut être souhaitez vous que les voitures entrent dans la cour d’école pour déposer l’enfant!!!!
      Soyons sérieux. Accompagner un ou plusieurs enfants à l’école c’est privilégier le contact avec le (les) enfants. Quand on accompagne un enfant c’est un moment ou on discute avec lui. C’est aussi un très bon moment pour éveiller son attention et le mettre en garde contre les dangers de circuler en ville, lui faire emprunter les passages piétons, observer et respecter le code du piéton. Je trouve que c’est un moyen de lui inculquer des notions pratiques de comportement qui augmentent sa sécurité.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.