10 associations s’inquiètent: une lettre à M. Adenot à propos des antennes relais de téléphonie mobile

     M. Gelinet assure la coordination de 10 associations campinoises qui se obilisent pour un contrôle effectif des conditions d’installation des antennes relais de téléphonie mobile, de leur puissance et des conséquences possibles sur la santé des Campinois.

Dans la lettre reproduite ci dessous il s’étonne

1/ de l’attitude de l’adjoint responsable (M. Lécuyer) qui dénie aux associations leur place dans la commission (les rencontres citoyennes et les promesses de démocratie participative elles sont passées où?)

2/ du contenu de la charte qui prévoit des seuils très élevés non conformes à ce qui se fait ailleurs en France ou à l’étranger  .

                                      Groupement des Riverains du Quartier du Tremblay

                                         Monsieur Dominique Adenot                                                             Maire de CHAMPIGNY

                                                                                            MAIRIE de CHAMPIGNY

                                                                                            14, rue Louis Talamoni

                                                                                94500 CHAMPIGNY-sur-MARNE

N/Réf. 51/2009/GRQT/RG

 

 

                                                                                            Champigny, le 2 février 2009                       

 

 

 

Monsieur le Maire,

 

 

Lors de la réunion de la nouvelle commission « Antennes relais GSM  » du 11 décembre 2008, nous avons été très étonnés d’apprendre que le nouveau Président n’avait pas souhaité la participation des associations à cette commission.

 

Le Président a demandé aux participants d’étudier une nouvelle « Chartre de la téléphonie GSM sur Champigny » avant sa future validation en Conseil Municipal (copie de l’ancienne Chartre du Val de Marne qui avait été dénoncée par le Préfet).

 

Celle-ci reprend les textes de la « Chartre Nationale du 12 juillet 1999 » avec des valeurs qui ne doivent plus être d’actualité.

Pourquoi prendre un seuil des plus élevés d’Europe : 61 V/m, alors que l’Italie est à 6 V/m, la Suisse à 4 V/m, le Luxembourg à 3 V/m et que la charte de Paris préconise 2 V/m.

 

Dernièrement, le gouvernement (Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports – janvier 2008) a donné de nouvelles préconisations « l’hypothèse d’un risque ne pouvant pas être complètement exclu, une approche de précaution est justifiée » allant à l’encontre de cette chartre.

 

Plus récemment, le Parlement Européen a demandé à la Commission de revoir à la baisse les valeurs limites d’exposition sur lesquelles a été calquée la réglementation française avec, comme motif, que celles-ci étaient « obsolètes » au regard de la progression des connaissances (Avis du Parlement Européen du 4 septembre 2008).

 

Il ne faut pas être rétrograde : nous avons tous besoin de nos portables, mais il faut réduire la puissance des relais téléphoniques et, si besoin est, en mettre plus tout en protégeant des nuisances les riverains proches des émetteurs.

 

 

 

…/…

 

…/…

 

 

 

Le Groupement de Riverains du Quartier du Tremblay, face aux inquiétudes de Campinois, ne peut cautionner ce document qui ne préserve pas la santé des habitants de Champigny devant les dangers potentiels de la puissance des ondes électromagnétiques et les conséquences sanitaires qui en découlent.

 

Par ailleurs, après concertation avec les représentants des associations de cette commission (PRIARTEM, Le Forum des Boucles de la Marne et le Groupement de Riverains du Tremblay) ainsi que d’ autres associations (les mêmes que pour le film sur les antennes), nous demandons le retrait de cette proposition de chartre et nous sommes dans l’attente d’une prochaine réunion afin de trouver, ensemble, des solutions sur les implantations des Antennes relais et étudier une autre « Chartre de la téléphonie GSM sur Champigny  » inspirée de celle proposée par PRIARTEM .

 

La vigilance et l’écoute des dernières informations collectées sont des moyens pour faire avancer cette commission.

 

Souhaitant obtenir votre position concernant ce dossier et vous en remerciant par avance,

 

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, mes cordiales salutations.

 

 

                                                                                             

           

                                                                                                          Robert GELINET

 

 

 

 

 

 

 

PS : Copie

 

Madame Janine Le CALVEZ, Présidente de PRIAREM.
Monsieur Marc ARAZI, responsable PRIARTEM pour l’Ile de France.
Monsieur Daniel BELIN, responsable PRIARTEM pour CHAMPIGNY.
Monsieur Jean Marie LAGACHE, Président du « Forum des Boucles de la Marne ».
Monsieur Stephen KERCKHOVE, Président de AGIR pour l’environnement.
Monsieur Laurent BERNAT, Président de l’Association des Coteaux de Nogent.
Monsieur Frédéric TESSART, Président du Collectif du 43 rue de Verdun.
Monsieur Claude REMAIRE, Président du Collectif du Quartier du Maroc.
Monsieur Jacky RONDINOT, Président de La Voix des Riverains.

Madame Valérie RASTELLO, pour la Présidente du FCPE du groupe scolaire du TREMBLAY