Antennes-relais à Nogent… et Champigny où en est-on?

Copie de la lettre adressée  au Maire de Nogent par l’Association des Coteaux de Nogent au sujet des antennes-relais de téléphonie mobile. Et à Champigny ? Quels sont les résultats de la fantomatique commission qui doit s’en occuper ? où en est l’information des Campinois?et bravo aux Nogentais pour leur ténacité.
Lettre ouverte du Président de l’ACN à M. le Maire

Vendredi 7 décembre 2007 –

ref: votre lettre des services techniques du 13 Novembre 2007 concernant les antennes-relais du 92 rue François Rolland

Monsieur le Maire,

Je vous remercie de votre courrier concernant les résultats des mesures de champs électro-magnétiques sur la zone qui nous concerne.

Vous indiquez que les résultats sont très inférieurs aux limites fixées par la réglementation.

Vous imaginez l’inverse?

Nous pouvons déjà vous indiquer que les futures mesures seront conformes aux normes réglementaires.

Pour notre part, prendre comme base de la réglementation des données qui ont 5 ans d’âge, sans prendre en compte les premiers résultats des recherches sur le plan international –et en France- pour peu qu’on veuille s’informer, relève d’un choix dangereux pour vous et nous et surtout pour la commune. En 2002, tout le monde était d’accord pour indiquer que les normes européennes étaient trop hautes.

En effet, si on considère l’évolution de la discussion scientifique, se mettre délibérément du côté de ceux pour qui « toute crainte est injustifiée », en ignorant ce qui se passe ailleurs, est un choix risqué.

Normalement, quand on ne sait pas , on prend des précautions jusqu’à avoir une certitude, et puis on essaie de s’informer, car les choses évoluent vite, dans un contexte particulièrement complexe. Imaginez un instant que notre inquiétude se justifie peu à peu? A quel degré de responsabilité vous allez vous placer -et les opérateurs avec- (car on vous avait averti du risque) ?

On aurait pu croire que cette complexité pouvait amener à une volonté, non pas d’entériner des normes dépassées mais d’être plus prudent, d’anticiper sur les normes, et de prendre les précautions nécessaires.

A simple titre d’exemple, et pour aider à votre réflexion, je peux vous indiquer les références des dispositions du Décret Royal Espagnol sur la question , modifié le 19/11/2006 (réf:BOE du 29 /09/ 2001 Numéro 234 p. 3627 et suiv), qui indique ceci : (je traduis)

« ADMINISTRATION ET INSPECTION DES INSTALLATIONS RADIOÉLÉCTRIQUES. CRITÈRES DE PLANIFICATION ET INSTALLATION
…d) …en particulier, l’emplacement les caractéristiques, les conditions de fonctionnement des stations doivent limiter au maximum les niveaux d’émission sur les espaces sensibles, comme les écoles, les centres de santé publiques, hôpitaux, et parcs publics. »

(source d’information : Google précisions à votre disposition.)

En clair, et sauf erreur de notre part, ce qui est toujours possible, la législation française est en retard.

Vous aviez beau jeu de la faire avancer.

Sincèrement,

Alfred Raveau