Après la visite de Monsieur Fillon…….

 

Le premier ministre a ressenti l’urgent besoin de venir s’exprimer à Champigny. Grand bien lui fasse d’autant que les espaces de parole que lui laisse le Président Sarkozy sont rares. Il a eu donc raison d’en profiter.

Mais pour les Campinoises et les Campinois, où est la plus value de faire de leur commune le champ d’un affrontement national? La confiscation du débat municipal par un pseudo-débat national ne réglera en rien les questions de l’urbanisme, de la démocratie locale, des transports et de l’environnement. L’attaché parlementaire du 1er ministre cherche peut être un tremplin pour sa carrière nationale, la liste d’entente citoyenne présenté par le Forum des Boucles de la Marne cherche, elle, à changer la vie de la commune et le quotidien de nos concitoyens.

Nous ne jouons pas dans la même cour.

L’enjeu, face à un état qui se désengage de plus en plus, est bien de construire, au plan local, une force de changement et de gouvernance citoyenne. Il ne s’agit pas de clientélisme, on a déjà donné, mais de démocratisation de la vie politique locale pour que les décisions municipales soient élaborées pour et par les habitants.

Yves Fuchs