Arthur, les petites autos bleues et St Maur l’interdite

 

Ce pourrait être le titre d’un conte pour enfant. C’est l’actualité de cette fin d’hiver.

Qui est Arthur ?
C’est un petit bonhomme de 1,58m de haut, planté depuis le 10 du mois de février sur le trottoir de la rue de Musselburgh devant le n°89.

 

                                    Arthur rue de Musselburgh en attendant Zoé

Un impact visuel très fort pour la sécurité des écoles incitant au réflexe « Je ralentis parce qu’il y a des enfants… »

Arthur a une mission, prévenir les automobilistes de la proximité de l’école maternelle Jeanne Vacher et les inciter à modérer les vitesses. Artur c’est une façon colorée, ludique de mettre en garde, de rappeler les responsabilités… il faut espérer qu’il sera efficace car trop de conducteurs de véhicules motorisés à 4 ou à 2 roues roulent trop vite au voisinage des groupes scolaires.
D’ici quelques mois Arthur pourrait être rejoint par sa copine Zoé.
Ce qui est neuf dans cette histoire c’est la façon dont Arthur est arrivé rue de Musselburgh.
Depuis les dernières élections les Conseils de Quartier sont dotés d’un budget participatif (3500€ en 2015). Les Conseils peuvent ainsi aider des initiatives d’associations du quartier. Saisi par les associations de parents d’élèves de Jeanne Vacher le conseil du Quartier Centre Musselburgh a retenu cette proposition et voilà pourquoi Arthur est là en attendant Zoé (son équivalent petite écolière)

Les petites autos bleues

Ce sont les petites voitures électriques AUTOLIB. La première station a été installée en novembre 2015 rue du Bois l’Abbé aux Mordacs. Dès son premier mois elle a eu beaucoup de succès, plus de 200 rotations en un mois, à destination ou en provenance de Paris, d’autres localités du 94 essentiellement.

             La station des Mordacs, rue du Bois l’Abbé en activité depuis novembre 2015

L’inauguration le 11 février de la station Centre-Ville (rue Renaudel) permettra un développement plus rapide puisque c’est à cette station que se trouve la cabine ou chacun pourra prendre un abonnement pour un jour, un mois, l’année.

                   La cabine d’abonnement près la station Centre Ville rure Renaudel
Une nouvelle station va ouvrir très prochainement aux Boullereaux. Les 3 dernières stations (Tremblay, Parc du Plateau, Coeuilly) seront mises en place au second semestre 2015.
Autolib c’est un nouveau mode de déplacement mis au service des campinois. Autolib est non polluant (électrique) et permet de s’affranchir de la voiture individuelle, très couteuse, polluante, génératrice de problèmes (parkings). C’est une nouvelle façon de concevoir ses déplacements, dans le cadre d’une transition vers une ville plus respectueuse de son environnement.
A PROPOS… on a appris récemment que Champigny était désormais « éligible » à Vélib ce qui traduit en clair indique que notre Ville pourrait demander son adhésion à Vélib. Alors à quand VELIB à Champigny ?

Saint Maur et ses interdits
Depuis le début de l’année des panneaux étranges ont été apposés sur les quais de la Marne à Saint Maur depuis le Pont de Chennevières jusqu’au pont du Petit Parc en passant par le Pont de Champigny. Que disent ces panneaux placés à tous les accès aux quais ? Sous un panneau rond voilé (photo) qui est sans doute un panneau de sens interdit figure l’inscription « Sauf riverains et clients de restaurant ».

Au pont de Champigny les nouveaux panneaux de la mairie de Saint Maur

et au coin de chaque rue débouchant sur la marne

Lorsque le panneau supérieur sera dévoilé cela signifiera que cette voie sera réservée à ses seuls riverains en ce qui concerne la circulation automobile.
Une discussion la semaine dernière avec un Saint Maurien (loden et chapeau) qui promenait son chien sur le quai perme de préciser le contexte. A l’automne 2015 (septembre ou octobre le monsieur ne se souvenait plus exactement) les riverains ont fait savoir à M. le Maire de St Maur qu’ils étaient excédés par le nombre de voitures qui empruntaient les quais le matin pour éviter les bouchons ( ?) dans Champigny et que donc M. le Maire de St Maur avait pris la décision de fermer les quais de la Marne aux voitures « étrangères » à St Maur, ce qui lui paraissait à lui St Maurien, tout à fait justifié.
Je n’ai pas discuté.
Pourquoi lui dire que les travaux du Grand Métro Express à Champigny n’avaient pas généré les embouteillages monstres redoutés ?
Pourquoi lui dire que la surcharge de trafic générée sur les quais de St Maur entre le Pont de Chennevières, le Pont de Champigny et celui du Petit Parc était insignifiante ? Qu’en aucun cas il n’y avait sur les berges de la marne des embouteillages générateurs de pollutions ?
N’était-il pas bloqué dans une logique d’enfermement qui a des racines profondes à St Maur.
Il y a vingt ans le maire de l’époque refusait un projet d’interconnexion Eole-RER A par une branche passant par Champigny au prétexte qu’il ne voulait pas voir la « racaille » à St Maur ( !).
Depuis St Maur a fait barrage au projet de prolongation du TVM vers Champigny et Noisy Mont d’Est, a même exprimé des réticences contre le Grand Métro Express…
Saint Maur semble vouloir être une ile coupée de ses voisins. On pense irrésistiblement que le but final d’une telle politique c’est d’ériger une communauté fermée sur elle-même excluant ses voisins comme il en existe en Californie (gated comunities) ou au Brésil.
Les gated communities aux USA se présentent sous la forme de quartiers (parfois fort étendues ; 18.000 foyers à Rio Toro dans la banlieue sud de Los Angelès), fermés par un mur, ou des grillages avec des entrées contrôlées par des gardes, et un accès réservé aux résidents, à leurs invités, aux services (nettoyage, santé etc.) avec des équipements de protection électronique, qui les isolent complètement du tissu urbain.
On pense aussi au livre de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot « Les Ghettos du Gotha » (Edition du Seuil) sur cette volonté des couches sociales favorisées de vivre entre elles, d’exclure les autres.
On n’est pas du tout sur cette longueur d’onde. On sait qu’il nous faut bâtir une communauté riche de ses diversités et on espère que nos voisins comprendront que Saint Maur n’est ni une ile, ni un jardin suspendu entre ciel et terre.

ajouté le 1er Mars Une campinoise qui n’est pas  arrivée à placer son commentaire (il semble qu’il y ait parfois des petits problèmes techniques) nous a envoyé directement à forumchampigny@yahoo.fr la suggestion suivante.

« Ne peut-on pas proposer à M. le Maire de Saint Maur qu’il ferme comme le fait Champigny, les bords de Marne à la circulation automobile le dimanche, on aurait ainsi des DEUX côtés de la Marne un lieu de promenade et de détente dont profiteraient aussi bien les habitants de Saint Maur que ceux de Champigny. Est-ce vraiment impossible?« AR