BASCULERA? BASCULERA PAS?

LES CLES DE LA MAIRIE

, Champigny est une ville qui a le cœur à gauche et cela depuis longtemps. Il ne suffit pas pour cela de citer les maires communistes qui se sont succédés depuis 1947 MM Talamoni, Bargero, Adenot et depus le décès de ce dernier en 2018 M. Christian Fautré candidat à sa propre succession en mars 2020 ;

C’est un socialiste, Albert Aristide THOMAS né en 1878 fils du boulanger du centre de Champigny, à la fin du 19è siècle qui après de brillantes études à l’Ecole Normale Supérieure délaissant la carrière universitaire qui l’attendait se consacra au syndicalisme, devint journaliste chargé des questions sociales et syndicales à l’Humanité, le journal fondé par Jean Jaurès.. Elu maire de Champigny en 1912 ce socialiste joua par la suite un rôle décisif dans la création du BIT, le Bureau International du Travail.

Et aujurd’hui dans un contexte très différent Champigny qui a vu sa population multipliée par 10 et pkus depuis ces années du début du 20ème siècle (6655 habitants au recensement de 1901). reste une ville ancrée à gauche. les plus récentes élections mettant en jeu les questions  de politique générale en témoignent. ;Ainsi lors de l’élection présidentielle de de 2007 la candidate de la gauche au second tour Ségolène Royal opposée à M. Sarkozy l’emportait facilement à Champigny avec 56,21% des suffrages exprimés et François Hollande en 2012 faisait encore mieux contre Nicolas Sarkozy obtenant 63,09% des suffrages exprimés et il faut le souligner ceci avec des participations qui frôlent parfois même dépassent 80%  (83,60% en 2007). Ce sont des résultats vraiment représentatifs.

A contrario  les élections municipales mobilisent beaucoup moins les électeurs ce qui est étonnant quand on connait l’importance immédiate d’un maire pour ses concitoyens.

Si on regarde les chiffres des voix obtenues par les maires de gauche aux élections municipales et par les candidats de gauche à la présidentielle la plus proche le différentiel est stupéfiant

En mai 2007 la candidate de gauche Mme Royal obtient à Champigny 18292 voix (56,21 des exprimés)

L’année suivante (mars 2008) ont lieu les élections municipales, la participation est de 54,94% seulement .En obtenant 50,8i9 % des suffrages exprimés M. Adenot est élu dès le premier tour mais avec 11464 voix seulement soit 6828  voix de moins que Mme Royal.,  Plus du tiers (37%) des électeurs qui s’étaient reconnus dans la candidature de rassemblement  des forces de gauche au deuxième tour de la présidentielle ont déserté la liste d’union de la gauche de M. Adenot maire sortant.

Lors de la présidentielle suivante en 2012 au 2ème tour M. François Hollande réunit sur son nom à Champigny 19440 suffrages , soit 63,09%  des exprimés ;

A l’élection municipale qui suit (mars 2014) M. Adenot est cette fois contraint à un deuxième tour délicat. Il obtient le soutien de 10.825 électeurs (47,6% des exprimés) perdant 8615 votes ; près de la moitié des électeurs (44,3%°) qui avaient montré leur attachement à la gauche en donnant leur vote à François HOLLANDE au 2ème tour de la présidentielle. Ces 10825 électeurs se sont abstenus de voter au éème tour de la municipale suivante.

Le problème posé est simple : Christian Fautré et  la liste dite d’union des forces de gauche et écologistes qu’il conduit sont-ils à même de faire mieux que Dominique ADENOT ? C’est à dire de RASSEMBLER VRAIMENT TOUTES LES FORCES DE GAUCHE ? On peut  en douter et ceci d’autant plus que cette année il est concurrencé  à gauche par la liste « Champigny en Mieux » de M. SY , et que la liste de J M. SCHMITT (LREM) peut attirer à elle des électeurs de centre gauche qui ne se retrouvent pas dans le discours de Christian. Fautré ;

Celu i qui saura gagner à lui ce potentiel décisif et mobiliser LES ABSTENTIONNISTES HA

ajouté le 25 FEVRIER

Des lecteurs de l’article m’ont fait remarquer qu’on ne peut pas comparer les résultats de deux élections de type différent. C’EST VRAI, mais sans jouer sur les mots il ne s’agit pas d’établir des parallèles mais de noter des différences.

A LA PRESIDENTIELLE DE 2007 au 2ème tour lacandidate de la gauche, Mme Ségolène ROYAL obtient 18.292 suffrages, il y a  33541 votants pour 40 170 inscrits sur les listes électorales .

A L’ELECTION  MUNICIPALE DE 2008       D. ADENOT est élu maire dès le 1er tour avec 11. 464 voix , le nombre d’inscrits est de  41.191 . Le nombre de votants sélève à 23.046

BILAN

NOMBRE D’INSCRITS   + 1.011

VARIATION DU NOMBRE DE VOTANTS  -= -10.415

VARIATIONS DU TOTAL DES VOIX DE GAUCHE   =-6820

A LA PRESIDENTIELLE DE 2012  au second tour le candidat de gauche M. François HOLLANDE obtient 18440 suffrages, il y a 32280 votants pour 41.191 inscri ts

A L’ELECTION MUNICIPALE DE 2014 au second tour le candidat de gauche est élu avec 10825 VOIX ; il y a 43050 INSCRITS et 23278 VOTANTS

BILAN

NOMBRE D4INSCRITS……= +1859

NOMBRE DE VOTANTS….= -9002

VARIATIONS DU TOTAL DES VOIX DE GAUCHE = -7615

L’ELECTION MUNICIPALE MOBILISE MOINS LES ELECTEURS QUE LA PRESIDENTIELLE ET CETTE DESAFFECTION CONCERNE SURTOUT LES ELECTEURS DE GAUCHE QUI ONT POUR PRES DE LA MOITIE D’ENTRE EUX DU MAL A SE RECONNAITRE DANS LE RASSEMBLEMENT DES FORCES DE GAUCHE  TEL QUE PRATIQUE  A CHAMPIGNY ET PREFERENT S’ABSTENIR

BITUELS DE GAUCHE LORS DES MUNICIPALES aura en mains la clé du second tour et donc de la mairie.