Chiffres bruts et commentaires: le vote des Européennes à Champigny(mise à jour du 9/6/19)


Le résultat du vote du 26 mai 2019 à Champigny se sont d’abord ces chiffres :

26 mai 2019

Nombre Inscrits % Votants
Inscrits 43 235
Abstentions 25 413 58,78
Votants 17 822 41,22
Blancs 285 0,66 1,60
Nuls 265 0,61 1,49
Exprimés 17 272 39,95 96,91

A comparer avec les données de la dernière élection européenne celle de 2014

Nombre % Inscrits Votants
Inscrits 42 336
Abstentions 27 420 64,77
Votants 14 915 36,22
Blancs 236 0,56 1,58
Nuls 166 0,39 1,11
Exprimés 14 513 34,28 97,30

Et appellent les commentaires suivants

La meilleure participation au vote est indéniable (+ 2907 votants et un taux de participation qui passe36,22 à 41,22% soit + 5,0%) mais on reste à un niveau faible (41,22%) inférieur à la moyenne départementale.  Champigny se classe parmi les communes les moins civiques du département puisque seuls Orly (40,73% de votants), Bonneuil (39,19%), Villeneuve St Georges (36,02%) et Valenton (33,66%) ont de plus mauvais résultats.

Cette abstention n’est pas répartie uniformément selon les quartiers. On peut se demander où elle est la plus forte et quelle est son évolution selon les quartiers de 2014 à 2019. La comparaison est toutefois difficile dans certains cas le nombre des bureaux étant passé de 39 à 43.

Pour certains bureaux restés inchangés on peut constater dans le quartier du Maroc de fortes disparités entre les zones à dominante pavillonnaire où la participation électorale gagne de 9 à 10% par rapport à 2014 (bureau 1 Mairie °9,93%, bureau 4 M. Denis maternelle +10,06%) tandis que dans d’autres elle stagne (bureau 9  J. Decour  Maternelle +0,2%) ;

Il ne semble pas y avoir de règle générale

Dans des quartiers pavillonnaires classés comme votant à droite par exemple les bureaux Romain Rolland Maternelle, Romain Rolland A et B et du gymnase Simone Jaffrey présentent des différences de participation entre les européennes de 2014 et celles de 2019  qui s’élèvent à seulement + 4,46, +2,91 et +3,86  pour les 3 bureaux du groupe scolaire Romain Rolland donc faibles mais de +11,02 pour le bureau situé dans le gymnase. Frapié

Les bureaux de vote dont relèvent les grands ensembles de logements sociaux témoignent eux aussi d’une augmentation de la participation mais celle-ci est également variable variable d’un bureau à l’autre

Bureau 31 Maternelle M. Thorez                    +8,24%

Bureau 32          Centre de Loisir A. France           +6,78%

Bureau 33 Ecole Maternelle Solomon 2                 +4,20%

Bureau 34 Ecole Maternelle Solomon 1                 +2,34%

Il est donc impossible de définir des règles générales pour connaitre les raisons des disparités. Il faudrait des études plus fines mais il n’en reste pas moins que faible ou forte la participation a augmenté à Champigny passant de 35,23% en 2014 à 41,22% en 2019. (+5,99%) ;

Pour mieux comprendre l’évolution des votes on a choisi cette fois de focaliser nos observations sur 7 bureaux clairement identifiés comme bureaux de cités à important quota de logements sociaux (HLM) et 7 autres bureaux de quartiers où prédomine largement l’habitat pavillonnaire.

C’est cette observation spécifique détaillée qui a permis l’établisement des diagrammes ajoutés le 9 juin.

        D’où sont venues les voix qui ont soutenu la liste de LREM ? Nouveau venu dans la lice électorale ce parti a raflé 3470 voix (20,09%) réalisant ses meilleurs scores  au bureau 38 (Gymnase Maurice Baquet) ou elle atteint 30,04% au bureau 17 (Joliot Curie Maternelle 27,06% tandis que cette liste avec seulement 7,12% au bureau 19 (Danielle Casanova) se caractérise par les écarts de ses résultats en fonction de la sociologie de l’habitat. Ses voix peuvent provenir du capital de Mme de Sarnez.. Celle-ci avec l’étiquette MODEM  avait obtenu 1334 voix soit  9,19% des suffrages exprimés ; Mme Loiseau et sa  liste étaientt présentées par La République en Marche et le Modem ; il est donc probable que les voix centristes se sont reportées sur la liste Loiseau mais au mieux elle ne représentent que la moitié du résultat de Mme Loiseau. Où donc celle-ci est-elle allé chercher les autres 10% ?

la déroute

Tout le monde pense aux voix perdues par Les Républicains (LR). La droite avait obtenu 2350 voix (16,9%) en 2014, sous l’étiquette LR elle n’en obtient que 937 (5,42%) en 2019. ‘(- 1413 voix, , le rapprochement est facile ; Il est probable qu’il corresponde partiellement à la réalité, D’autres appuis à Mme Loiseau sont sans doute venus d’abstentionnistes de 2014,  tandis que des électeurs de droite de 2014 se réfugiaient dans l’abstention. Dans quelles proportions ? I

Le total des voix obtenues par Mme Loiseau (LREM) crrespond asez bien avec l’addition des voix obtenues par la liste MoDem en 2014+ les pertes de la liste Bellamy (LR), dans 5 des 7 quartiers pavillonnaires étudiés. (triangles) pour 2 d’entre euxle total est supérieur au report des voix MoDem et des pertes LR (Gymnase M. Baquet et Ecole Maternelle Marie Curie). Dans les bureaux des grands ensembles sociaux (carrés) les nombres de voix obtenus sont trop faibles pour permettre des comparaisons.

Comprendre ce qui s’est passé à gauche est plus simple. En 2014 Il n’y avait que 3 listes à gauche (exception faite de petites listes sans poids réel) : les écologistes de EELV, les Socialistes et le Front de Gauche. Si les écologistes étaient toujours présents en 2019 , les socialistes de 2009 se retrouvaient en 2014  sur 2 listes, celles dirigées respectivement par  Benoit Hamon et Raphaël Glucksmann. Le Front de Gauche de 2009 a disparu lui aussi  disloqué par des divergences politiques entre le PCF et La France Insoumise. Chacun de ces groupes jouait gros. Les électeurs socialistes allaient-ils disparaitre et avec eux un courant politique majeur de la république depuis plus d’un siècle ? le Parti Communiste serait-il avalé tout cru jusque dans son jardin campinois ?

l’influence des idées socialistes………

Finalement les choses se sont plutôt bien passées Le courant socialiste sous la forme de ses deux branches conserve une influence constante avec un avantage à la liste officielle celle de M. Glucksman (1135voix et 6,57%) sur celle de M.Hamon (742 voix et 4,30%). Au total les deux héritiers totalisent 1877 voix (10,87%) un score assez comparable à celui obtenu en 2014 par la liste socialiste (1857 voix et 12,79%). Même si le Parti Socialiste a de grandes difficulté à se restructurer autour d’un programme et d’une équipe de direction après la piteuse fin du quinquennat Hollande et après l’échec électoral de la présidentielle il n’empêche: la sensibilité socialiste existe toujours  à Champigny et il faudra en tenir compte.

On retrouve d’ailleurs les électeurs socialistes en soutien des deux listes (Glucksman et Hamon) qui pouvaient à des titres divers apparaitre comme des continuateurs;….

La remarquable corrélation bureau de vote par bureau de vote entre les pourcentages du PS en 2014 (en abcisse) et le total des pourcentages des listes Glucksman et Hamon en 2019

(chaque losange représente le résultat d’un bureau de vote

L

Le PCF bat La France Insoumise sur le fil…..

En 2014 le PCF était allé à la bataille électorale des Européennes sous la bannière du Front de Gauche qui regroupait PCF, Parti de Gauche et quelques organisations de moindre importance.

Le Front de Gauche n’a pas survécu  aux  divergence politiques réelles existant entre le PCF et le groupe J.LMélenchon. (La France Insoumise : LFI)

Dans 22 bureaux de vote sur 42 le PCF arrive devant La France Insoumise mais surtout il est devant LFI dans des bureaux de vote où il dépasse les 20% et où il réalise des scores supérieurs ou égaux à 1,5 fois ceux de LFI comme

Bureau   PCF LFI
08 CMA Jean Vilar 27,08 11,43
19 D. Casanova Matern. 31,89 8,67
21 A.Thpmas Prim 21,24 5,96
30 M. Thorez Matern. 32,28 12,63
35 J. Solomon Matern2 20,58 13,21
42 MPT Bois l’Abbé 22,83 15,35

Il s’agit de bureaux de vote correspondant à de grands ensembles de logements sociaux où le PCF a de longue date une position prépondérante (Boullereaux, Cités Jardins, Mordacs, Bois l’Abbé)

mais son hégémonie dans les grands ensembles est contestée par LFI

LFI est devant le PCF dans des quartiers pavillonnaires mais surprise dépasse 20% des suffrages exprimés dans deux bureaux du Bois l’Abbé le 32 (Centre de Loisirs A. France), le 34 (J. Solomon maternelle 1) et le bureau 31 aux Mordacs (Maurice Thorez Maternelle). L’avertissement est clair pour le PCF son hégémonie  dans les cités .est contestée. Des candidats de LFI avaient déjà fait jeu égal avec ceux du PCF aux législatives de 2017.

Le PCF l’a emporté sur Champigny etl a ainsi évité des discussions qu’il aurait du conduire avec LFI  pour la désignation de la tête de la liste qu’il entend présenter avec LFI  aux municipales de mars 2020. Il l’ a emporté mais de peu, un petit 1% et maintenant il lui faudra batailler dur pour garder cette place.

Changer de nom n’a pas donné au FN devenu RN plus de voix à Champigny mais…

Le Front National avait  2528 voix  soit 17,46% en 2014. Il retrouve ses suffrages, en gagnant 9 en 2019 (2537 voix) mais recule en pourcentage du fait de l’augmentation de la participation et se retrouve à 14,69% (-2,77%). En fait le RN nouveau nom du FN piétine à Champigny. Il n’a pas de chef de file pour le dynamiser. Il se contente d’être là de ramasser des pourcentages entre 10% et 20%, dépassant 20% de quelques dixièmes dans 3 ou 4 quartiers, en dessous de 10% dans 2 quartiers.

On ne voit pas quel rôle il pourrait jouer mais il attend et il ne faut pas l’oublier ; Il influence et obtient la voix d’un campinois  sur six..

Et surtout on constate que s’il recule dans les secteurs pavillonnaires et dans les bureaux de vote des « vieilles » cités (Boullereaux, Cité Jardins) il progresse nettement dans les bureaux des Mordacs et du Bois l’Abbé. Cette progression va de pair avec un tassement dans ces quartiers des voix qui se sont portées en 2014 sur les listes du Front de Gauche et aujourd’hui en 2019 sur les listes du PCF et de La France Insoumise. Sans pouvoir parler de report il faut noter cela et y être attentif.

Diagramme d’évolution en pourcentage de l’évolution des voix respectivement du FN (axe vertical)) et d’es formations de gauche FG en 2014 PCF+LFI en 2019. Les carrés sont les représentations des 7 cités étudiées, les cercles des 7 quartiers pavillonnaires. Les bureaux de cités du quadrant inférieur à droite correspondent aux Boullereaux et aux Cités_jardins

EELV a le droit de fêter ses progrès

Progression d’EELV

En ordonnées la progression d’EELV 2014-2019, en abcisses l’augmentation du nombre de votants dans les bureaux de 7 quartiers pavillonnaires. Dans les cités l’influence de EELV reste marginale.
,.

EELV Europe Ecologie les Verts peut fêter une nette progression au plan national. A Champigny cette formation double pratiquement son influence passant de 1386 voix (9,95%) à 2646 voix (+1260voix) et 15,32% (+5,37%) presqu’à même de retrouver le score de la liste menée par Daniel Cohn Bendit en 2009 (2691 voix et 17,15%).

ET MAINTENANT?

EELV progresse partout mais reste une force marginale dans les milieux les plus populaires comme l’indiquent ses scores dans les bureaux des cités. Ses scores  au Mordacs (6,32 et 4, 70 % ) et dans les bureaux de vote du Bois l’Abbé ( 4,90%, 7,08%  et 2,85%) montrent clairement  que les milieux populaires n’ont pas encore pris conscience des dangers qui menacent ; Le vote pour EELV, plus qu’un vote d’adhésion politique est un vote de prise de conscience de l’urgence des problèmes environnementaux et ce vote va naturellement vers ceux qui ont avec continuité, fait de ces problèmes le thème central de leur engagement..

La prochaine échéance électorale maintenant est politiquement parlant proche. Il s’agit des élections municipales qui auront lieu en mars 2020. Ce sont des élections très différentes  des européennes et on ne peut comparer leurs résultats. C’est vrai, mais en même temps elles sont si proches que les résultats des européennes ont déjà une influence sur la précampagne des municipales.

Christian Fautré, maire sortant peut s’estimer satisfait. Certes le résultat du PCF n’est pas extraordinaire mais il est meilleur que celui de La France Insoumise, meilleur que ceux  des morceaux concurrents du PS. Le succès  de EELV ne peut lui faire de l’ombre car derrière celui-ci on ne voit pas de leader, ni d’appareil en mesure de disputer au PCF la direction de la municipalité. Et il peut aussi voir venir avec confiance la campagne des prochaines municipales car l’ensemble des voix obtenues par les formations de gauche et écologistes qu’il entend regrouper au sein d’une liste de rassemblement des forces de gauche et écologiste est majoritaire en voix sur Champigny. Les élections municipales sont certes différentes mais la terrible défaite subie par la droite à Champigny aux européennes  aura quand même des conséquences. Même si M. Laurent Jeanne est plus proche semble-t-il des positions de Mme Pécresse que de celles de M. Wauqiez qui portera longtemps la responsabilité de l’écrasement de LR, mais cela ne saurait redonner la foi à ceux sans qui il n’est pas de campagne: les militants, Or retrouver la confiance en soi, dans le succès à venir peut être un élément décisif dans une empoignade électorale qui sera certainement vive. En quelques mois ce n’est pas chose facile après pareille  débâcle (5,42% des suffrages exprimé  à Champigny!)

M. Fautré dont beaucoup d’augures tenaient la défaite pour vraisemblable peut croire en son avenir mais il aurait tort de penser que la voie est libre.

Un groupe d’électeurs a donné du poids à un courant politique inédit à Champigny. Je veux parler de LREM l’acronyme de La République en Marche mouvement auquel plus de 20% des électeurs campinois ont choisi  de donner leur voix. Il s’agit de centristes, de gens de centre droit qui ne voulaient pas cautionner la droite dure de M. Wauquiez. Si certains d’entre eux décident d’entrer dans la bataille des municipales  en y apportant  des idées et des pratiques novatrices ils pourraient rallier à eux nombre d’électeurs de gauche qui se désolent de l’archaïsme politique qui prédomine au sein de la majorité municipale actuelle.

Rien n’est encore joué mais les choses vont s’accélérer et les candidats doivent apparaître  et mener les choses rondement, tambour battant. Après il sera sans doute trop tard.


trouver une réponse à la question

Pourquoi la mairie de Champigny sur Marne n’arbore t-elle pas le drapeau européen, ?