Des arbres ou du papier: gérer en tenant compte du développement durable

 C’est une toute petite affaire dont je veux parler mais il me parait quand même nécessaire de l’évoquer. Je suis, vous le savez, conseiller municipal. Avant chaque séance du conseil je reçois, 5 jours avant la réunion, les documents nécessaires (compte rendu du précédent conseil, ordre du jour, projets de délibérations etc) Il y en a pour un poids qui oscille suivant les séances entre 1 et 3 kilos. A cela s’ajoutent les ordres du jour et les dossiers des différentes commissions dont je fais partie en tant que conseiller, plus des courriers. Cela représente en moyenne par conseiller (il y a 10 réunions du Conseil par an) quelques 40 kilos de papier. Pour l’ensemble du conseil ce sont donc quelque 2 tonnes de papier par an. Si l’on ajoute le fait que différents services de la mairie traitent, archivent ces documents on peut considérer que le chiffre réel doit avoisiner 2,5 tonnes.

A moins de posséder un bureau de grande surface avec beaucoup de rayonnages aucun conseiller ne peut archiver et classer toute cette documentation qui lui est adressée durant les 6 années de son mandat. Il s’agit donc d’une perte de travail et de matière.

Ceci a un coût. En tenant compte du prix du papier au coût actuel j’ai pu estimer que la dépense papier atteignait 10 à 15.000 euros/an. Il faut y ajouter les frais de tirage sur les photocopieuses et d’envoi au domicile des conseillers parfois par la poste, parfois par porteur spécial. J’estime sans exagération les frais d’envoi à 70 à 80 euros par conseiller et par an soit 3500 à 4000 euros par an pour l’ensemble du conseil. Il n’est donc pas exagéré d’estimer que le prix de revient de la diffusion nécessaire des dossiers coute aux environs de 20.000 euros par an à la commune.

Cette somme peut paraître insignifiante au regard du budget de Champigny (154 millions d’euros) et ne représente que 1, 6% des dépenses de petit matériel de fonctionnement. J’en suis conscient.

Mais aucune économie n’est négligeable et les 20.000 euros économisés seraient bien utiles ailleurs.

Comment faire ? A l’heure de l’ordinateur et d’internet il est facile de transmettre toute cette documentation par courrier électronique. Pour les conseillers la question de stockage ne se posera plus et la gestion des archives en sera facilitée.

Je demande à M. le Maire d’engager la mairie dans cette voie

Une petite économie sera réalisée

Nous aurons évité de gaspiller deux tonnes et demi  de papier chaque année. 15 tonnes pendant une mandature municipale et combien d’arbres sauvés ?

Il ne faut pas se contenter de belles phrases sur le développement durable il faut aussi, au niveau du quotidien, agir avec persévérance pour changer nos habitudes

Yves Fuchs
Conseiller Municipal
Entente Citoyenne