Jusqu’au 11 février une enquête publique importante: lePPRMT

Depuis le 12 décembre et jusqu’au 11 février une enquête publique est ouverte qui concerne de nombreux campinois. Il est regrettable qu’elle n’ait pas fait l’objet de plus de publicité à Champigny car elle est d’importance. Elle concerne les propriétés bâties (en particulier les pavillons). De quoi s’agit-il ?

Un Plan de prévention des risques de mouvements de terrain (PPRMT) est actuellement en cours d’élaboration au niveau du Val de Marne et concerne 33 communes dont Champigny. Ce plan, conçu par le Direction départementale de l’équipement avec les conseils d’une association (ASSEC 94) propose un certain nombre de dispositions et précautions à prendre en matière notamment d’urbanisme et de construction.

Quand on parle de mouvements de terrains certains pensent à des glissements sur des pentes. Ce risque existe certes à Champigny mais sur des secteurs limités. Plus généralement il s’agit de mouvements des sols qui se produisent après des sécheresses suivies d’une réhydratation des sols (pluie). Ces mouvements lents peuvent se traduire par des fissures, des mises en dangers de certains bâtiments, surtout si certaines précautions n’ont pas été prises au moment de la construction. Il s’agit donc d’après la connaissance des sols de fixer les normes de construction et d’urbanisme de manière à éviter des problèmes à l’avenir.

Etant donné la variété des assises de son sous-sol (argiles de différents types avec des bancs calcaires intercalés) une grande partie de Champigny est concerné.

Ajoutons que la plupart des modèles climatiques généralement admis pour l’Europe Occidentale dans le cas des variations climatiques à venir supposent des écarts importants avec des périodes sèches et humides marquées. Ce problème des mouvements de terrain liés à la réhydratation des sols après une sécheresse marquée  risque donc de devenir un problème non négligeable et doit être pris au sérieux.

Ce PPRMT fera l’objet d’une enquête publique départementale du 12 décembre 2011 au 11 février 2011, période durant laquelle chaque citoyen pourra venir donner son avis sur le document et les cartes proposées. Cette enquête publique aura son siège central à la préfecture du Val de Marne mais sera relayée dans chaque commune. A Champigny sur Marne, le document sera mis à disposition du public au service urbanisme de la Mairie  aux horaires d’ouverture. Vous pouvez aussi télécharger ce document dans son intégralité, avec bilan de la concertation préalable, depuis le site de la préfecture:

http://www.val-de-marne.pref.gouv.fr/

puis en cliquant sur les actions de l’état, ensuite sur environnement et prévention des risques

 Les remarques peuvent aussi être envoyées par courrier à la mairie de Champigny ou la Préfecture.

Prenez un peu de temps, consultez le document en Mairie ou téléchargez le et faites vos commentaires.

Pour compléter le commentaire de Marc (voir ci dessous) voici le chemin d’accès à l’article de Nogent Citoyen

http://www.nogent-citoyen.com/plan-de-prevention-des-risques-argile-quel-impact-pour-les-assures-06/01/2012.html