La Gare des Boullereaux_Champigny a-t-elle encore un avenir?

La seule gare sur le territoire de Champigny

Avant 1974 il n’y avait aucune gare de voyageurs sur le territoire de Champigny. Les trains filaient directement de Nogent  vers Villiers. Le maire Louis Talamoni avait vu durant ses mandats successifs la population de sa commune plus  que doubler passant de 36.903 habitants en 1954 à 70.419 en 1968 et 80.291 en 1975. En 1971 avait été livré l’ensemble locatif des Boullereaux (620 logements) et en janvier 1974 Louis Talamoni pouvait inaugurer cette nouvelle gare pour la réalisation de laquelle il s’était bien battu.

 

Aujourd’hui ceux des campinois qui utilisent la gare des Boullereaux se plaignent (2600 entrants/jour). La SNCF néglige l’entretien ;  Il n’y a plus de présence humaine assurée. Les systèmes de billetterie automatique sont souvent défaillants. Les lettres des usagers, les interventions des élus n’ont pas l’air d’émouvoir beaucoup la SNCF.

On peut se poser des questions sur l’avenir de la gare des Boullereaux. Simple halte entre Nogent et Villiers,son utilité ne  risque-t-elle pas  remise en cause lorsqu’aura été réalisée sur cette même ligne à 1,2km seulement la gare d’interconnexion avec la ligne 15 Sud du métro ?

Quand on sait ce que coûte dans l’exploitation d’une ligne les phases de démarrage, d’accélération puis de freinage des convois, quand on sait que le développement du trafic sur cette ligne P (Paris Provins) figure parmi les objectifs prioritaires de la SNCF en Ile de France, alors on peut raisonnablement penser que à l’horizon 2025 la gare des Boullereaux ne verra plus de rames s’arrêter le long de ses quais.

Or actuellement il n’existe aucune perspective de création de lignes de bus qui permette aux utilisateurs des Boullereaux de se rabattre vers une autre gare de la ligne Eole, qu’il s’agisse de la nouvelle gare des Trois Commune (Bry Villiers Champigny) ou de la gare de Nogent.

Comment les habitants des quartiers nord de la ville, quartiers populaires denses avec de grands ensembles locatifs (Boullereaux, Cités Jardins) pourront-ils alors continuer à accéder à Eole ?

Il faut que Ile de France Mobilités (ex STIF) et à la RATP étudient rapidement la  création d’une ligne de bus permettant aux habitants des quartiers nord de Champigny, d’accéder rapidement à EOLE en gare de Nogent ou en gare des Trois Communes (BVC).

La suppression de l’arrêt des Boullereaux  réduirait considérablement les possibilités de déplacement des campinois des quartiers nord.

On n’en mesure que plus ce qu’aurait pu représenter pour ces quartiers la réalisation de la ligne TVM Est en ligne propre.

Malheureusement l’entêtement égoïste de la municipalité de Saint Maur, opposée au projet, le manque d’esprit de responsabilité de la droite campinoise arcboutée sur une opposition de principe ont eu raison, de report en report de ce projet. Il faut reconnaitre que les tergiversations du Conseil Départemental, remettant la réalisation d’année en année, le manque de mobilisation de la municipalité campinoise ont eux aussi leur part de responsabilité dans cet échec.