Lisez et commentez librement cette lettre d’un campinois

Cette lettre nous parvenue à Forum. Elle dit cruellement et avec amertume ce que  ressentent des campinois et des campinoises qui nous écrivent et qui demandent des changements. Nous la publions ici parce qu’elle reflète des vécus, des problèmes dont on nous parle souvent. Faites nous savoir ce que vous en pensez et nous essaierons ensemble de voir ce qui pose le plus problème et quelles solutions il est possible d’apporter. Vous avez la parole.

Forum des Boucles de la Marne

Message reçu de L.H.

 Avis d’un « citoyen » Campinois,

Ayant pris du temps pour analyser les divers comportements au sein de notre Commune et plus particulièrement au fil de la RD4 (Rues Talamoni, Jean Jaurès, Roger Salengro) et de laRue de Musselburgh, il est aisé de lister les invraisemblables incivilités et effractions qualifiées et répétées vitam æternam sans pour autant qu’une politique « répressive » et cohérente soit enfin concrètement instaurée par la Municipalité, et, qui ont assurément pourri la vie quotidienne de ses concitoyens.

La liste qui suit est évidemment non exhaustive, mais suffisamment explicite pour démontrer à elle seule, que cela ne marche pas conformément à l’idée que l’on peut se faire de la gestiond’une ville de grande taille :

 

– stationnement sauvage sur la chaussée, piste cyclable, bateaux d’entrées et trottoirs..Que font la municipalité et SA police de « type » ASVP ?

– saleté récurrente des trottoirs, pas de portes, chaussées du centre-ville et, qui plus est, del’ensemble du territoire (dépôt de cannettes, bouteilles, papiers gras et publicitaires, et demême pour encombrants divers trainants longtemps, trop longtemps sur l’espace public…).L’organe d’activisme « Champigny notre Ville » ne communique t’il pas régulièrement pour démontrer soit disant le règlement rapide de ces incivilités (!)

Que font la municipalité et SES nombreux services pour régler cette situation ?

– stationnement confiscatoire de l’espace public, lors des célébrations de mariages en mairie       – en deux occasions, cette année 2016, circulation arrêtée et bloquée durant de longuespériodes par des individus occupant la chaussée pour célébrer leur fête (!) et menaçant les automobilistes mécontents

Que font la municipalité et la police ?

– « bordel » ambiant et saturation à tous les niveaux, lors des activités de marché sur la Place Lénine : circulation rendue très dangereuse, stationnements et débordements pithiatique,fonctionnement totalement anarchique et hirsute du marché lui-même (livraisons etdéchargements à toutes heures en plein milieu de chaussée)

Nota : 15 ans qu’un véritable projet de réaménagement paysagé, avenant, où le côté « humain » aurait enfin pu voir sa place (?) pour cette Place indigne de la définition même de son nom, témoignant tellement peu du principe de vie sociale, environnementale et publique… On ne se rend même plus compte qu’il demeure quelques pitoyables arbres tolérés, au-delà de ceux qui ont été virés au fil du temps…

Que font la Municipalité et SA police de « type » ASVP ?

Pour avoir visualisé et détaillé le déploiement de la police de « type » ASVP, il y a effectivement quelque chose qui pêche vraiment. A titre d’exemple révélateur, n’est-il pas étonnant, voire scandaleux de voir la verbalisation de véhicules correctement stationnés sur des emplacements spécifiques, certes en dépassement de temps autorisé, ou absence de disque / zone bleue, alors que d’autres véhicules stationnés en dehors des zones autorisées (en double file, voire en certaines occasions en triples files, sur les pistes cyclables, couloirs de bus, bateaux d’entrées et trottoirs, bandes centrales de séparation de chaussée) ne se voient que très peu ou pas verbalisés ? Vu et vécu in situ : simplement par le fait que les réfractaires témoignent de leur présence ou au café d’à côté, ou en commande aux commerces de bouffe à emporter, ou à la poste ouau tabac, ou allez savoir encore (!), RIEN de fâcheux ne vient contrecarrer leurs indicibles incivilités à répétition.

Vu et vécu in situ : autre exemple marquant Rue de Musselburgh où l’Hôpital « privé » Paul D’Egine ne cesse de croître, avec l’extension de son parking privé payant (un établissement privé mais recevant du public n’avait-il pas obligation de réserver des places de stationnement à son personnel et à sa clientèle ( ?)).

Toujours est-il que les riverains (et ils sont nombreux dans les résidences bordant la rue)devraient à minima disposer du peu de places restantes, mais que nenni, car visiblement un « droit récurrent » à semble-t-il été délivré aux véhicules de certains personnels de l’hôpital, qui sous couvert d’une petite carte mentionnant leur appartenance permet de ne pas être non  plus verbalisés, au seul détriment du riverain-résident.

En face, au niveau des commerces, que penser de l’épicier, qui sous couvert d’apposement de panonceaux privatise 2 places de stationnement et de la place « handicapée » occupéeen permanence par tout ce qui peut s’apparenter à une visible validité ?

Lors de discussions avec des agents de la police de type ASVP, et il ne s’agit certainement pas de les incriminer au regard de l’ampleur et de la difficulté des tâches qu’ils essaient d’accomplir, ils ont pu faire état de recommandations, sinon d’ordres (?) reçus afin comme ils ont pu le formuler à demis mots de faire en sorte de « maintenir la paix sociale sur Champigny » ?

De là à ce que les règles de base de la communauté ne soient plus appliquées et bafouéesau seul détriment des citoyens respectueux et honnêtes ? Cela n’est pas du tout normal et encore moins acceptable, à moins que le premier magistrat en ait décidé autrement

 

A Noter SVP: Certains correspondants nous signalent avoir des problèmes pour faire passer leurs textes de commentaires. nOus signalons ce disfonctionnement à notre fournisseur d’accès. En attendant si vous rencontrez des problèmes nous vous proposons d’envoyer vos commentaires à l’adresse suivante forumchampigny@yahoo.fr et nous les mettrons en ligne.