Quand les rats rient….

 

Des riverains de la rue de l’Eglise, de la promenade Pissaro, des promeneurs se sont émus de la prolifération récente des rats dans ce quartier et de leurs ébats sur l’ile de l’Abreuvoir.

Pourquoi un tel développement de la population de rongeurs ? A quand des mesures de dératisation ?

La chose est complexe semble-t-il. Depuis l’entrée en vigueur de la loi NOTRe du 7 aout 2015 la compétence Eau et Assainissement Collectif a été retirée aux communes. A ce titre la lutte contre les rats dans les égouts relève désormais du territoire Paris Est Marne et Bois qui regroupe avec Champigny les communes de Bry sur Marne,  Charenton le Pont, Fontenay-sous-Bois, Joinville le Pont, Le Perreux, Maisons Alfort, Nogent sur Marne, Saint Mandé, Saint Maur des Fossés, Saint Maurice, Villiers sur Marne, Vincennes.

La lutte contre les rats sur les berges de la Marne continue pour sa part de relever de la compétence des communes concernées, Saint Maur sur la rive droite, Champigny sur la rive gauche.

L’Ile de l’Abreuvoir elle appartient au département. Ce sont donc les services techniques du conseil départemental qui peuvent mener des actions de dératisation sur l’ile.

Pour être efficace la lutte contre la prolifération des rats doit être menée dans les différents espaces de vie des rongeurs (égouts, berges et iles). L’existence d’un complexe « mille feuilles » administratif (commune, ETP, département) gêne évidemment la coordination des actions de dératisation ;

Et les rats en profitent….