Rendez les trottoirs aux piétons (mise à jour effectuée le 29 octobre 2008)

26 septembre 2008Des riverains de la rue Juliette de Wills  nous adressent de nouvelles photos (voir au bas de cette note)

17 mai 2008

 

Bien sur nous avons de nouvelles photos.

Car le stationnement sauvage sur les trottoirs s’étend sans cesse.

Loin de combattre ce phénomène la pratique des services municipaux  de plus en plus réduit l’espace piétonnier au profit de stationnements délimités par des plots de bétons (dangereux pour le passant distrait) et officialise ainsi la conquête des trottoirs par les voitures.

Oui avec nos nouvelles photos on pourrait en remplir de nombreuses pages de ce blog.

Mais maintenant il faut faire plus.

Nous envisageons, comme l’a proposé l’un de nos lecteurs de mettre sur le pare brise des malotrus qui envahissent l’espace piéton une petite carte les appelant à respecter l’espace réservé aux piétons et soulignant les dangers qu’ils font courir aux autres surtout aux personnes à mobilité réduite, aux enfants et aux personnes âgées.

Pour donner plus de lisibilité à ces petites cartes nous lançons un concours de dessins (catégorie enfant et catégorie adulte) pour trouver une image qui interpelle l’automobiliste en faute.

Envoyez nous vos dessins, ceux de vos enfants. Nous les publierons sur le blog. Nous les exposerons dans le stand de Forum les 21 et 22 juin à la Fête de la Ville.

Des 2 meilleurs nous imprimerons des cartes que vous pourrez vous procurer auprès de Forum pour, par vous même les poser sur les pare brises des sans gêne.

Cela ne suffira peut être pas mais nous en espérons une meilleure prise de conscience par certains automobilistes des dangers que, souvent par simple paresse, ils font courir aux autres.

Et nous en espérons une meilleure prise de conscience des problèmes des piétons par les services municipaux.

C’est à vous de fournir les dessins qui attireront l’attention. Prendre une feuille de papier… c’est à vous.

Merci

 

12/3

A la suite de la publication de cette note, vous nous avez envoyé des photos. Nous vous en remercions. Continuez à nous en envoyer à forumchampigny@yahoo.frNous commençons à publier vos meilleures photos (en bas de page)

Prix spécial: HORS CONCOURSUne ville vivante est une ville ou on peut se déplacer à pied, faire ses achats, discuter avec un ami sur le trottoir.

Les trottoirs de Champigny sont envahis par le stationnement automobile sauvage.
Les piétons sont souvent contraints d’emprunter la chaussée.
C’est dangereux pour tous mais plus particulièrement pour les personnes âgées, les handicapés, les petits enfants dans les poussettes.
Nous demandons une campagne de responsabilisation et de civisme en direction des automobilistes.

Il y a 6 mois nous avions suggéré aux aux Campinois de photographier les cas les plus flagrants. Nous avons reçu près de 150 photos de différents quartiers. Nous publions ci dessous quelques exemples.

et cerise sur le gateau
Qu’en pensez vous?

Nouvelles Photos envoyées par les lecteurs

et comment dois je faire pour passer ?(Serge B.)

Que fait cette camionette des services municipaux sur un stationnement pour handicapés ( Annie R.)

Au Bois l’Abbé stationnement sauvage sur les trottoirs

LA piste cyclable

Et même le marché occupe LA piste
Que peut-on faire? (I.M)

Dans cette rue de Coeuilly le stationnement est autorisé sur les trottoirs des DEUX cotés (voir panneaux)
Ou doivent alors circuler les piétons, les poussettes, les voitures d’handicapés? Sur la rue??
Il faut que les autos puissent garer mais pas en mettant les piétons au milieu de la rue.
(Anonyme)

Pour illustrer le commentaire de Pat (commentaire n°6) stationnement de poids lourds sur le trottoir de la rue Juliette de Wills

et on imagine les difficultés pour les enfants qui fréquentent Politzer juste à coté….

Merci à Franck A. qui nous adresse 8 photos sur le stationnement sauvage des autos sur les trottoirs mais qui avec celle-ci nous rappelle qu’un peu de bon sens  ne fait pas de mal non plus. Pourquoi ce lampadère et cette boite des Postes barrent -elles l’accès au passage piétons? N’était-il pas plus astucieux de les mettre ailleurs?

Une ballade rue de Bernau le dimanche 13 vers midi

La rue de Bernau un dimanche à midi. Je passais par là en vélo et j’ai voulu circuler sur la piste cyclable. Et voici ce que j’ai vu

impossible de circuler aussi bien pour un cycliste que pour un piéton avec poussette ou un handicapé

Je me retourne de 180° et dans l’autre sens c’est la même chose (voir ci dessous)

puis je reviens vers l’entrée du Parc Départemental


et là 8 voitures et un camion sur les trottoirs, juste à l’entrée du parking aménagé par le département et dans le parking 4 voitures et une quarantaine de places libres!!!
et l’occupation des trottoirs continue vers l’école Eugénie Cotton

et celà un dimanche !
Les piétons et les cyclistes ont le droit de marcher et/ou de rouler à Champigny!
Les conducteurs d’automobile doivent apprendre à respecter les autres. Marcher 50m pour aller à sa voiture garée en respectant le droit des autres est-ce trop demander?
Qu’attend la mairie pour lancer une campagne de civisme?

Mis à jour le 7 février

Suiteau commentaire N°12 (Campinoise et Ras le Bol de l’être) je me suis rendu dans le quartier  mentionné et j’ai pu me rendre compte du stationnement anarchique sur les trottoirs. Je donne ici quelques exemples  car publier toutes les photos prendrait trop de place

Rue de Reims

rue des Noisetiers

rue des Chardonnerets

et cela s’étend bien au delà de la zone évoquée par « Campinoise et Ras le Bol de l’être »
il n’est pas possible de tout montrer ici. Cela devient lassant. Mais encore deux exemples.

rue des Vétérans

et rue de la Famille

Mon opinion: A coeuilly il y a bien sur une campagne à faire pour sensibiliser les conducteurs et les rendre conscient des dangers qu’ils font ainsi courir aux piétons. Mais la municipalité est aussi coupable car il n’y a pas (ou très peu) de politique de marquage des zones de stationnement (côté de rue) ou alors c’est souvent …. sur les trottoirs.

Mise à jour du 12 mars
D’accord la campagne des municipales nous a pris du temps et on va se remettre à faire des photos mais là cette photo du bus de la ville sur une piste cyclable on ne pouvait pas attendre pour vous la montrer.

26 septembre

Une entreprise rue Juliette de Wills cela pose problème lorsque cette entreprise reçoit quotidiennement des livraisons par de  (très) gros camions: occupation de chaussée de trottoirs, blocage de sorties de garage, dégradation des trottoirs et des chaussées.
Les photos qui nous ont été transmises montrent la réalité du problème;

la rue Juliette de Wills a des trottoirs étroits

Les opérattions de chargement déchargement  bloquent le trottoirs obligeant les piétons à ciculer sur la chaussée à leurs risques et périls……..

Pour rester sur le trottoir avec la poussette et le bébé ce passant a été obligé de manoeuvrer la porte arrière du poids lourd.

Les riverains ne mettent pas en cause  l’activité de l’entreprise. Ils constatent que cette activité est source de nuisances dans une rue étroite, aux trottoirs réduits et qui est quand même un lieu de passage automobile très important. Et ils posent la question suivante. En une période où la ville a aménagé des zones d’activités, qui seront très bientôt bien desservies par la voie de desserte associée, la municipalité ne dispose t-elle pas de moyens pour inciter ce type d’entreprise à se transporter dans ces zones où elles pourront mieux développer leurs activités?
et les riverains, les piétons qui empruntent la rue Juliette de Wills n’y trouveront que des avantages.

20 octobre 2008

Monsieur B. qui habite au quartier du Maroc nous adresse quelques photos intéressantes qui datent de ces derniers jours

 

 

 

 

et enfin celle ci: tout piéton contraint de circuler sur la chaussée ne peut évidemment qu’apprécier l’humour du panneau…..

 

 

de nouvelles photos prises ce 8 octobre 08
Le camion s’est garé au-dessus de l’aire de stationnement de livraison, sur le bateau ,devant chez moi .
Porte ouverte sur le trottoir .Sur la photo 8398 , on voit un piéton qui a traversé pour pouvoir continuer son chemin !!!
Il leur avait été demandé de ne pas se positionner comme ça en raison du rétrécissement de la chaussée à cet endroit . Problème qu’ils réglaient en occupant le trottoir facilitant ainsi le passage de la rue !!!
Mais se positionner de cette façon facilite leurs manoeuvres . Le camion reste au mimimum 2 heures 30 stationné .

Ils ont laissé « passer l’orage » , et voyant que la mairie et la police réagissent mollement , n’ont aucune raison de se gêner !

P.G.

Une rue bien encombrée !


des trottoirs barrés aux pietons….


et celui-ci n’a plus comme possibilité que d’emprunter la chaussée, à ses risques et périls.

 

Parcours difficile sur les coteaux (29/10/2008)

 

 

 

et en redescendant par la rue des Perreux ce n’est pas mieux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ALORS VRAIMENT

       QUELLE PLACE POUR LES PIETONS ?