REPONSE A CHRISTIAN FAVIER

  • PAR PATRICK LE GUILLOU
  •                       Ahurissante cette ¨lettre d’ information¨ du Président Christian Favier, qui, en pleine campagne électorale fait distribuer, sur papier à en-tête et aux frais du contribuable,    un argumentaire justifiant la volte face du conseil départemental sur l’aménagement de l’ex voie de desserte orientale.      Quelques rappels s’avèrent nécessaires. Après l’abandon définitif (unanimement souhaité) du projet de l’A87 -rocade autoroutière doublant l’ A86 à l’est- ses emprises achetées par l’Etat ont été intégrées, après des dizaines d’années, dans une vaste opération d’aménagement majoritairement à vocation économique. Sont concernées les Villes de Bry, Villiers, Champigny mais aussi Chennevières et sur le volet transport Noisy le Grand. Autour de la future gare d’ interconnexion de la ligne 15 Sud du futur métro et de la Ligne Eole du RER deux ZAC ont été conçues Marne-Europe sur Villiers et les Simonnettes-Nord sur Champigny. Une autre opération d’ aménagement confiée à EPAMarne est prévue sur les terrains longeant la future voie de desserte du RD10- destinée à faciliter l’accès au métro par une liaison dédiée aux bus (Altival), aux circulations auto mais aussi aux circulations douces. Ce projet a fait l’objet d’ une enquête publique. Fort de cette future colonne vertébrale, deux contrats ont été conclus avec l’Etat et les collectivités territoriales:
  • -un contrat de développement territorial
  • – un contrat d’ intérêt national associant l’ Etat.
  • La méthode utilisée par Christian Favier est détestable
  • elle revient à remettre en cause le travail conjoint élaboré par des collectivités de sensibilité diverses afin de bâtir un projet commun de territoire. L’ancienne municipalité de Champigny dirigée par Dominique Adenot avait approuvé ce projet porté avec force par l’ ancien Maire suivi par son Conseil unanime.      –
  • en interdisant les liaisons véhicules venant de la RD4 on diminuera la facilité d’ accès aux zones d’ emploi, aux véhicules professionnels desservant les futurs locaux d’activité et aux gares de la 15 SUD et d’EOLE. On limitera l’attractivité de ce territoire et on interdira l’amélioration des liaisons nord-sud, si défaillantes actuellement ce qui se traduit par la saturation du réseau;
  • parce qu’elle veut faire croire qu’elle vise à défendre un patrimoine écologique alors que les terrains en question sont constitués des sols très pollués acheminés et    épandus sur les anciens terrains à la manière d’ un dépotoir comme cela a été le cas pour l’ancien golf. Cette démarche est profondément anti démocratique car elle tente d’ imposer SON projet sans la moindre concertation avec les principaux intéressés que sont la commune de Champigny , les villes signataires du CDT; Le territoire de Paris Est Marne et Bois et l’ aménageur EPA Marne. Or seul le Territoire possède la compétence aménagement mais pas le Département qui semble l’oublier!
  • Quel besoin y avait-il à 4 semaines d’ une élection d’annoncer une nouvelle enquête publique pour….2022.         
  • Sous prétexte de faire le point sur ce dossier cette lettre contient des informations et des décisions contraires à l’ intérêt de la commune et de nos voisins.          Elles sont visiblement le fruit d’ un petit accord entre le Parti Communiste et les Verts – histoire de décrocher un accord politique.                 
  • Patrick le Guillou 
  • Citoyen de Champigny         
  • Ancien Maire-adjoint au Développement économique