Soutien à la pétition des riverains de l’Avenue du Gal de Gaulle

Beaucoup de Campinois se sont émus des élagages répétés, en toutes saisons, des arbres qui bordent nos rues.

Plusieurs nous ont écrit pour signaler que les méthodes utilisées (élagage en série avec des outils non nettoyés entre chaque arbre) constituaient des facteurs importants de transmission de maladies.

A plusieurs reprises nous étions intervenus à ce sujet auprès des services municipaux.
Avant l’été des riverains de l’Avrenue du Général de Gaulle avaient pris l’initiative de lancer une pétition. En peu de temps ils avaient recueilli 173 signatures. Ils s’étaient alors adressé à M.D. Adenot, Maire et à M. C.Favier, Président du Conseil Général pour attirer leur attention sur le problème. Les réponses qu’ils ont reçues sont contradictoires et ils hésitent sur le sens qu’il faut donner à cette attitude: manque de maitrise du problème ou mépris des questionnements des Campinois.
Ils ont donc décidé de poursuivre leur pétition citoyenne. Ils ont écrit à M. le Maire pour l’en informer. Voici leur lettre:

Objet : élagage des arbres au printemps.

 

 

Monsieur le Maire,

 

Vous admettez une seule période d’élagage dans notre municipalité.

 

Nous réitérons notre souhait et demandons donc que cette unique période d’élagage ait lieu en période automne/hiver conformément au code de l’environnement, c’est-à-dire entre le 1er novembre et le 15 février, en période de repos de la végétation.  

 

Nous vous rappelons que  les arbres abritent plusieurs espèces protégées en plus de celles que vous considérez comme étant nuisibles (NB : à Venise, les pigeons ne se multiplient pas dans les arbres), qu’ils s’agissent de chauves-souris ou d’oiseaux divers.

Pour mémoire, leur destruction directe, ou la destruction de leur site de reproduction (la destruction des nids pour les oiseaux), ainsi que toutes perturbations intentionnelles sont interdites par le code de l’environnement (articles L.411-1 à L.412-1 et articles R.412-1 à R.412-7), ainsi que par les arrêtés du 23 avril 2007 (pour les mammifères) et du 29 octobre 2009 (pour les oiseaux). Voir pièce jointe.

 

Persuadés que vous serez sensible à la voix citoyenne (nous avons été 173 citoyens à signer jusqu’en juillet 2011), nous sollicitons votre bienveillance pour entendre notre requête.

 

La pétition continue …

 

PARCE QUE CE PROBLEME INTERESSE TOUT CHAMPIGNY

NOUS AVONS DECIDE DE SOUTENIR CETTE PETITION

ET D’APPELER LES CAMPINOIS A LA SIGNER

 

Vous pouvez signer cette pétition en ligne en cliquant sur

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N14472