Un appel de Champigny en Transition

Nous avons reçu le message suivant de l’association CHAMPIGNY EN TRANSITION

Appel de CHAMPIGNY EN TRANSITION

Nous lançons l’appel « Moins de voitures dans nos rues à Champigny sur Marne » sur le site Greenvoice. Il s’adresse à M. Jeanne, Maire de Champigny et à M. Favier, Président du Conseil départemental du Val de Marne. Nous leur demandons que des mesures ambitieuses soient prises par nos élu-es locaux en faveur d’une autre mobilité urbaine dans un double objectif de transition écologique et de justice sociale.

Les raisons d’agir ne manquent pas: réduire la pollution de l’air, réduire les émissions de gaz à effet de serre, réduire le nombre des accidents .

Si ce n’est pas toujours facile de se passer de sa voiture, c’est bien parce que nous vivons dans un système ou l’utilisation de la voiture est devenue incontournable. Mais ce n’est pas une fatalité. C’est à nos élu-es de nous en donner les moyens rn développant les initiatives et en favorisant le changement. Les moyens d’agir ne manquent pas non plus.

Nous proposons toute une liste de solutions possibles et nous souhaitons qu’un dialogue s’instaure entre citoyens et collectivités locales sur ces sujets. Dessinons l’avenir de notre ville ENSEMBLE.

Merci d’apporter votre soutien à notre appel et n’hésitez pas à nous rejoindre pour participer aux échanges à venir sur la place de la voiture à Champigny.

Notre association, forum des boucles de la marne appuie votre démarche.

J’ajouterai aux arguments que vous exposez que la croissance t même le maintien à un niveau élevé de déplacements en voiture individuelle est un non-sens économique tant les couts générés au niveau réseau routier sont importants ;

Nous demandons

une amélioration des conditions de circulation des piétons

élargissement et réfection des trottoirs, traversée des grands axes protégées avec ilot central et aménagements des carrefours pour les Personnes. à Mobilité Réduite

la chasse au stationnement sauvage des voitures sur les trottoirs

Un réseau de rabattement des circulations douces vélo -piétons vers les gares du RER et celles du GRAND PARIS EXPRESS(avec PARKINGS sécurisés pour les vélos dans ls gares ; nous demandons la concrétisation du jumelage avec BERNAU (banlieue de BERLIN) l’échange d’informations avec cette municipalité qui a réalisé un garage à vélo sécurisé (566 PLACES) près de sa gare°

Une réorganisation du réseau bus desservant les gares du Grand Paris Express avec des voies réservées sur les grands axes vers les gares avec en amont en Seine et marne des aires de parking pour les véhicules personnels à proximité; ds têtes de ligne pour offrir aux résidents des zone éloignées d’utiliser le bus pour se rabattre sur le réseau métro

Des mesures pour faciliter le co-voiturage en particulier sur le réseau autoroutier qu’aux heures de pointe la voie de gauche soit réservée aux véhicules ayant au moins 2 PASSAGERS.