UN AUTOBUS NOMME DESIR ET ON ANNONCE DE NOUVEAUX RETARDS

Mise à jour du 7 avril

Au Conseil Municipal du 21 mars dernier j’avais profité de la possibilité offerte aux conseillers de poser des questions au maire qui répond par courrier. J’avais posé une question sur les délais de réalisation du TVM. Par lettre en date du 3 avril le Maire me donne les précisions suivantes :

« A ce jour, le schéma de principe, comprenant les plans d’insertion du site propre et des aménagements connexes d’Est-TVM, est en cours de finalisation.

Suite à des contraintes techniques le projet a pris du retard.

Voici le calendrier prévisionnel dont nous avons connaissance aujourd’hui :

ü  Schéma de principe : avril 2012

ü  Présentation du schéma de principe è l’autorité environnementale : Juillet 2012

ü  Saisie du préfet pour la mise en enquête publique novembre-décembre 2012

ü  Enquête publique Janvier-février 2013

ü  Début des travaux : fin 2013-début 2014

ü  Mise en service 2016

Quelques réflexions au sujet de cette réponse de M. Adenot

        Avec cette prévision de mise en service en 2016 c’est un nouveau retard qu’on nous annonce par rapport aux précédentes promesses 2009 puis 2011 et 2013 (Déclaration de M. Christian Favier). Aujourd’hui 2016. Cette date sera-t-elle respectée cette fois ? On peut en douter très fortement. L’enquête publique peut ménager des surprises. On sait qu’il y a des anti-TVM. Des recours sont possibles et il serait même étonnant qu’il n’y en ait pas.

        Alors 2016 verra-t-il vraiment l’ouverture de la branche EST du TVM de St Maur à Noisy le Grand ? On peut en douter.

        On peut s’étonner que le TVM, structure qui a fait ses preuves entre St Maur-Créteil (RERA) et La Croix de Berny (RERB), qui transporte un nombre grandissant de voyageurs, qui n’est pas d’un coût élevé, qui permet de diminuer la circulation automobile, ne fasse pas l’objet d’un engagement politique plus déterminé de la part de notre municipalité ni des conseillers généraux de Champigny.

 

Le 22 mars 2012

 

Ce n’est pas du célèbre film d’Elia Kazan Un tramway nommé désir ni de Marlon Brando qui s’y imposa qu’il est question ici mais du désir qu’ont les habitants de Champigny de connaître la vérité sur l’avenir d’un autobus qu’ils attendent depuis trop longtemps : le TVM. Certes la mise en place du super métro occupe tous les esprits et c’est réellement une chance pour notre ville. Mais ce super métro nous en profiterons au mieux d’ici une douzaine d’années. Le TVM est un projet sérieux financièrement beaucoup moins couteux et dont le prolongement de Saint Maur Créteil à Noisy pourrait être réalisé en, disons, 18 mois.

Les Campinois attendent la réalisation de ce tronçon Est du TVM  avec impatience mais ils sont désorientés  car les données accessibles sont confuses et contradictoires.

Sur le site du Conseil Général 94  une note mise en place le 6 avril 2010 nous  apprend que le STIF (syndicat des Transports de l’Ile de France) a été désigné  pour piloter les études du projet Est-TVM c’est à dire de St Maur Créteil à Noisy le Grand pour une mise en service  prévue en 2011 !!!

Et donc pas de mise à jour depuis. A-t-on oublié le TVM ?

Sur le site du STIF on apprend que le conseil du STIF  du 11/2/2009 a approuvé le bilan de la concertation préalable et que la mise en service est prévue pour  cette fois….2014

Dans une réponse faite en 2009 à une question que lui avait posée Forum M. Christian Favier Président du Conseil Général assurait qu’après la signature du contrat département-région ( prise en charge des coûts à 50/50) une enquête publique serait lancée en 2009-2010, un avant-projet présenté en 2010 et que la mise en service se ferait en 2013. Ce calendrier n’a pas été respecté.

Tout cela est bien confus et on craint que le projet s’enlise.

Aussi en fin de séance du Conseil Municipal du 21 mars dans le cadre des questions diverses j’ai fait part à M. le Maire de ces incertitudes qui déconcertent les Campinois.

M. Dominique Adenot m’a assuré que la consultation publique serait lancée à l’automne 2012, d’ici 6 mois. ( ce qui pourrait se traduire par une mise en service en 2014)

Nous prenons donc rendez-vous pour l’automne prochain et nous sommes surs qu’avec nous

 beaucoup de Campinois ont à cœur que cet autobus nommé désir devienne une réalité